Vos Questions / Mes Réponses


  •  
  • Sujet : Tics

  • Question

    Depuis quelques mois Mon fils de 2 ans et demi, répète sans cesse un petit bruit , comme une exclamation, Surtout lorsQu’ il observe quelque Chose qui l’intéresse .
    Au début ce petit bruit nous amusait, on disait qu’il faisait le petit phoque, mais maintenant je trouve que ça s’installe et je ne sais pas comment réagir, si je lui dit d’arrêter il recommence de plus belle !

    Réponse

    Oui, c’est un tic fréquent et comme il est provoqué par la tension psychique, vous en ajoutez en disant d’arrêterRassurez-lu plutôt en lui disant que ce sont les soucis qui sortent ainsi, peut-être la peur de ne pas avoir ce ui lui plait tant. Cela peut passer dans les 6 mois, sinon, il faudra “vider les soucis” avec une psychologue

    //
  • Question

    J’aimerais savoir si vous pouviez m’éclairer sur un problème que je rencontre avec ma fille de 21 mois.
    Nous sommes partis en famille (grands parents y compris) 2 semaine en vacances (en appartement, où nous avons reproduit pratiquement à l’identique son cadre de vie, ses habitudes et rituels). Notre fille était très très excitée (notamment le soir, où, nous n’avons jamais eu aucunes difficultés pour l’endormir).A mi séjour, nous avons remarqué qu’elle commençait à se tirer les cheveux à l’aide de sa tutute pour ensuite les enrouler autour de cette dernière.Nous n’y avons pas trop prêté attention dans un premier temps, mais voilà, depuis le retour, ça continue, le phénomène devient très visible sur son crâne et cela m’affole énormément.J’ai pris rendez vous avec une pédopsychiatre, qui nous a reçu 2 fois jusqu’à présent.Le premier rendez vous s’est limité à ce que je vide mon sac (tout y est passé) Ce qui en est ressorti, c’est que je suis très anxieuse, que nous sommes très fusionnels et que je suis un peu trop rigide et sur son ‘dos’…La petite a l’air très bien dans ses baskets, très réveillée, a un bon vocabulaire et très sociable (sauf avec les hommes moustachus ;) )Depuis, j’essaie de lui faire plus confiance, de lui laisser plus de liberté tout en la rassurant.Pour ce qui est de sa ‘trichotillomanie’, nous avons testé les poupées avec cheveux, les doudous, la veilleuse, la lecture, le bercement.J’ai essayé de moins me focaliser dessus, et de ne pas la gronder quand elle me montre sa tutute recouverte de cheveux.Pour le moment, pas de grands changements, si ce n’est une légère diminution du nombre de cheveux trouvés à son réveil. Pouvez vous me donner des pistes, des idées sur notre attitude à adopter?Pouvez vous aussi me dire si oui, ce ‘tic’ va passer et quand ou si au contraire, nous sommes parti pour une longue bataille.

    Réponse

    L’arrachage compulsif et irrépressible des cheveux, appelé tricotillomanie, est un moyen trouvé par l’enfant pour évacuer son stress. Le pédopsychiatre doit en effet chercher ce qui, chez la maman, l’a conduit inconsciemment à transférer une angoisse sur son enfant. N’ayez pas l’impression de perte votre temps en parlant de vous, ne vous sentez pas coupable. Il suffit que, comme un détective, le psy trouve pourquoi vous pensez avoir quelque chose à “réussir” avec votre enfant, pour que ce tic disparaisse de lui même.

    //