Vos Questions / Mes Réponses


  •  
  • Sujet : propreté

  • Question

    Ma fille, Emma, a 4 ans et 3 mois, elle est en deuxième année de maternelle. Elle travaille très bien a l’école. Le “problème” avec Emma, c’est que depuis sa 1ère année de maternelle, elle refuse (je pense) d’être propre. J’ai vraiment tout essayé… Du coup elle n’est pas propre à l’école, mais pas tous les jours, même à la maison ou chez les grands parents ou chez nounou…, c’est pareil. C’est vraiment une source de stress, d’énervement… pour Emma, son père et moi. Ce que je fais maintenant quand on sort, je lui met une couche culotte, je la sens moins stressée avec (et moi aussi)

    Réponse

    Elle fait déjà tellement d’efforts pour être scolaire… Oui, il faut remettre une couche culotte, ne plus en parler et aller voir une psychologue qui va vous aider, par ex à la PMI.

    //
  • Question
    Ma fille a été propre pour le pipi à 26 mois (nuit aussi, mais nous avons retiré les couches à 30). J’ai le sentiment qu’elle était prête depuis longtemps quand nous avons décidé de retirer les couches (elle avait un développement moteur et langagier à l’époque légèrement avancé) En revanche, pour le caca nous sommes “enlisés” dans une situation. Ma fille refuse d’aller sur le pot et elle a pris l’habitude de faire dans sa culotte. Je pense qu’au début elle a réclamé une couche, mais j’ai mal compris les explications de certains professionnels et je ne le lui ai pas donnée, pensant aussi que ça l’inciterait à devenir propre… Aujourd’hui mon intuition c’est qu’elle a le contrôle de la situation. Quand je parle avec elle, il lui arrive encore de demander une couche mais maintenant qu’elle n’en met plus depuis plusieurs mois, est-ce une bonne idée ?
    Réponse

    Il faut absolument lui proposer la couche pour faire ses selles en la laissant à sa disposition. Faire dans sa couche, c’est être propre dès lorsqu’on ne fait pas dans la culotte. A la booster trop tôt et en lui refusant de faire dans une couche, cela devient la culotte. Lisez mon livre “mon Bébé devient propre”

    //
  • Question
    Mon garçon de 2 ans et demi est propre la journée pour le pipi. Pour le caca, c’est plus compliqué. Il ne signale jamais son envie, refuse le pot quand on le prend en flagrant délit. Résultat : le caca se retrouve toujours dans le slip. De plus, il ne pousse pas et fait sa selle en 4 fois une fois tous les 3 jours . Sa nounou le dispute. Son père et moi lui expliquons à chaque fois qu’il va bientôt y arriver. Que faire ?
    Réponse

    La nounou croit bien faire mais il ne faut surtout pas le disputer, il risque de bloquer de façon bien plus prolongée (encoprésie)! Regardez mes réponses sur “la propreté à la couche”

    //
  • Question

    Mon fils qui  vient d’avoir trois ans est propre pour le pipi en journée depuis un peu plus d’un mois et demi mais il refuse de faire caca dans le pot ou les toilettes. Mon pédiatre dit de ne plus lui parler pendant un mois de son caca, de le changer quant il a fait dans sa culotte sans commentaire et dans un mois si pas d’évolution de lui dire que maman en avait assez de nettoyer la culotte et d’aller voir un psy. Je précise qu’il fait généralement caca après les repas à la maison mais l’autre jour il a fait dans sa culotte en fin d’après midi alors que nous étions dans un magasin. Du coup je ne sais pas si il sait se retenir. Il fait tous les jours pendant plusieurs jours d’affilée puis parfois plus du tout pendant deux jours. Il n’a pas l’air de souffrir de constipation chronique.

     

    Réponse

    Regardez bien toutes mes réponses sur le sujet: beaucoup d’enfants, surtout les garçons, ont peur d’évacuer leurs selles et besoin d’une couche à ce moment. Votre pédiatre a raison: cessez de faire pression, sinon, il va bloquer!

    //
  • Question

    Ma fille de 2 ans a appris à être propre très tôt il y a environs 6mois. Nous sommes partis pour plus de deux mois de voyage et je la fais souvent garder. Depuis deux semaines elle recommence à se faire caca dessus,pour le pipi elle va au pot. J’ai essayé la méthode forte ça ne marche pas,j’essaye de lui parler en vain. Que dois je faire?

    Réponse

    Il faut lui remettre sa couche pour la selle, après le petit déj et le goûter ou avant le bain. Pouvez-vous lire mes autres réponses sur le sujet?

    //
  • Question

    J’ai une petite fille de 3 ans et 5 mois qui n’ai toujours pas propre le jour.
    Nous avons essaye a plusieurs reprises pendant 1 semaine de quitter les « pulls up » pour passer aux culottes en la mettant régulièrement aux toilettes sans effets concluants.
    Dernièrement, j’avais laissé tomber car je me disais qu’elle n’était pas prête.
    La nursery (nous vivons en Angleterre) m’a suggéré de refaire une tentative et cela fait maintenant 2 mois qu’elle est en culotte mais rien ne change. D’elle même elle ne va pas aux toilettes, ni n’exprime le besoin et le fait d’être mouillée ou autre ne la gêne pas. Du coup je l’amène environ toutes les heures aux wc. elle fait pipi mais j’ai l’impression qu’elle est passive.
    Je lui ai proposé de mettre une pull up quand elle a besoin mais ca n’a pas l’air de l’intéresser.
    Le déclic ne vient pas!
    Que dois je faire?  Cela m’embête de lui remettre des pulls up en continu car je ne voudrais pas que cela soit un échec pour elle et changer tout le temps n’est pas une solution non plus.

    Réponse

    En plein hiver, c’est compliqué à comprendre dès lors qu’on a des couches dans la journée… Mieux vaut ne plus rien lui demander, lui mettre des couches, et attendre l’été pour les lui enlever. Si cela ne marche pas, il faudra chercher pourquoi avec votre pédiatre et une psychologue. Surtout ne pas la culpabiliser ni vous énerver

     

    //
  • Question
    Mi-février nous avons démarré le pot pour ma fille de deux ans et 5 mois. Les deux premiers jours ont été difficiles puis après c’était spectaculaire. Au bout de quelques jours, elle faisait caca et pipi dans le pot et elle était très fière de nous montrer ça. 1 semaine plus tard elle a commencé à bégayer et elle nous a fait une très très grosse crise de colère. Nous n’avons pas identifié la raison mais les facteurs sont multiples. Il se peut que ça soit une réaction au pot ou à l’arrivée de sa petite soeur née en septembre. Nous avons alors décidé de ne plus lui mettre la pression pour le pot et de toute simplement lui dire que quand elle veut y aller, elle peut y aller. Il s’en est suivi une phase où elle faisait un peu dans sa couche culotte et un peu dans son pot. Mais depuis 1 semaine, elle fait tous les pipis dans la couche culotte. Les cacas également mais après avoir fait caca dans sa couche culotte elle demande à aller sur le pot et là elle nous dit qu’elle fait caca. Quand je lui dis qu’elle a déjà fait caca et que je dois l’essuyer elle me dit : “Non, non… je fais caca et elle veut rester sur le pot”. Est-ce signe de quelque chose ? Un bloquage ou autre ?
    Réponse

    Vos messages l’embrouillent car en cette saison, on lui met aussi une couche. Alors, c’est trop compliqué de comprendre les 2. Il faut attendre l’été, quand elle pourra être en petits caleçons et que les “accidents” ne seront pas grave; Dites-lui qu’on peut faire dans sa couche ou dans le pot, selon les moments, comme elle veut.

    //
  • Question
    Notre fille a 3 ans, elle ne fait plus pipi dans sa couche la nuit depuis deux mois. Je lui ai donc dit qu elle n avait plus besoin de couche. Mais je la sentais reticente à ne plus avoir de couche. Elle se leve la nuit d elle meme et la couche au final est genante. J ai finis par lui mettre un ultimatum, elle  a dit d accord. Mais du coup elle dort tres mal, se reveille sans cesse. Et à chaque fois c est la même chose. J ai donc remis la couche qui reste tout le temps propre. Comment la faire évoluer ?
    Réponse

    Suivez ce que vous indique votre enfant: tant que cela la sécurise d’avoir une couche, vous la lui laissez. Elle saura l’enlever quand cela la gênera vraiment.

    //
  • Question

    Ma fille a eu 3 ans en août, et sa pettie soeur est née à ce moment là. Pendant un mois elle n’a pas eu de couches mais faisait 8 fois par jour dans la culotte, jusqu’à ce que je revienne aux couches. (J’avais essayé 15 jours l’été de ses deux ans, même résultat). Nous sommes fin novembre, l’école refuse de l’a prendre, quand j’essai de lui enlever la couche il y à plusieurs accidents par jour, du coup avec le bébé je ne me sens pas capable de lui enlever. L’école me dit de l’emmener chez un pédopsychiatre, qu’en pensez-vous ?

    Réponse

    Commencez par ne la mettre que le matin à l’école, sans couche: n’incitez pas, ne faites pas la morale, il y a de grandes chances pour qu’elle sache se retenir et imite les autres à la récréé pour aller aux toilettes avec l’assistante. Puis vous la mettrez l’après-midi. et si vraiment en effet, cela ne marche pas, vous pourrez consulter un pédopsy ou une psychologue.

    //
  • Question

    Je suis maman de 2 garcons âgés de 4 ans et demi et de 2 ans et demi. Mon aîné a commencé à être propre deux mois avant l’arrivé de son petit frère et depuis sa naissance c’est la catastrophe. Il y a des périodes ou ca va et d’autre non. j’en ai parlé au pédiatre qu’il me dit que mon fils le fait exprès pour m’embeter et qu’il faut faire celle qui s’en fiche mais ca va faire presque 3 ans que  c’est comme ca et je n’en peux plus. Pour courronner le tout mon deuxième a été propre en juillet dernier mais malheureusement nous avons eu un accident de voiture le 5 octobre dernier et depuis lui aussi fait pipi culotte.

    Réponse

    C’est en effet votre impatience et exigence qui font l’effet inverse et inhibent vos enfants. Pour le petit, remettez les couches toute la journée et attendez l’été; pour le grand, s’il ne fait pas pipi dans sa culotte à l’école et si l’on ne vous en fait pas réflexion, remettez des couches à la maison et attendez l’été. Si vous ne vous en sortez pas, reparlez-en à son pédiatre.

    //
  • Question
    J’ai une fille de 2 ans et demi. Elle est propre pour le pipi depuis 4 mois. Elle y va seule, quand elle en a envie. Il n’y a jamais eu d’accidents. Par contre, pour le caca, elle refuse d’aller sur le pot ou les toilettes. Elle hurle, pleure, se retient. Cela peut durer des heures. Elle me demande que je lui mette une couche et qu’elle aille au dodo. Elle fait généralement caca pendant la sieste. Mais il arrive qu’elle est envie à d’autre moment. Que dois-je faire ? Lui mettre une couche et la mettre au lit comme elle le demande ? Comment lui enlever cette peur de faire caca hors de la couche ? Je suis désemparée de voir ma fille se mettre dans des états comme cela.
    Dois-je la mettre à l’école ? Est-ce-que cela l’aidera ? Je suis actuellement à la maison jusqu’à ses 3 ans.
    J’espère que vous pourrez me répondre et apporter une solution pour ma fille.
    Réponse

    Il n’y a pas de rapport entre la propreté pour les selles et l’école. Si vous l’y mettiez elle se reteindrait. Laissez-la faire sa selle dans la couche, lisez d’autres réponses dans mon site sur ce sujet (fréquent), mon livre “Mon bébé devient propre”, et revenez vers moi si ce n’est pas clair.

    //
  • Question

    je rencontre un problème sur ma fille de 4 ans, au niveau de la propreté, elle avait commencé à être propre vers ses 2 ans, quelque chose s’est passé mais quoi? on ne sait pas, s’est elle fait peur lors d’une expulsion de selle, est-ce l’arrivée de son petit frère, peut-être plusieurs choses, je l’ignore…. Avis du médecin et pédiatre: rien d’anormal au niveau médical. Des laxatifs lui ont été prescrits, et traitement homéopatique aussi.

    Ma fille fait ses selles dans sa culotte, se retient, et ne veut pas du tout faire au pot ou bien aux toilettes. La nuit, elle ne veut pas quitter sa couche. Que faire? je ne sais plus.

    Son petit frère de 2 ans et demi, lui, est propre depuis pas mal de temps.

    Ma fille me dit qu’elle veut rester petite (pour attirer l’attention je pense). Cela commence à poser problème à l’école.

    Que faire? qu’avez vous à me conseiller.

    merci encore je ne sais plus quoi faire ni quoi lui dire.

    Réponse

    Cela ne devrait pas poser de pb à l’école si vous acceptez qu’une enfant puisse faire dans le pot, aux WC ou dans sa couche, dès lors qu’elle ne fait pas dans sa culotte. Donc dites-lui: “on a le droit de préférer faire dans sa couche, je te la mettrai quand tu sortiras de l’école”. Lisez les échanges sur mon site, et mon livre “Mon bébé devient propre ».

    //
  • Question
    Mon fils de 4 ans qui est propre depuis  ses 2 ans 1/2  viens de faire caca dans sa chambre. caca qu il a fait sur son tapis et qu il a caché sous des coussins!
    il a un frère de un an ,Il va a l ecole où tout se passe pour le mieux.
    je ne sais pas pourquoi il a fait ca!
    Jalousie?
    Essaye t il d attirer mon attention (pk son petit frere me demande pas mal de tps)
    Il y a eu un probleme a l ecole?
    J ai essayer de lui demander mais rien, il me dit que tout va bien. c est un enfant epanoui
    Pouvez vous m’eclairer?
    Réponse

    C’est toujours une protestation. A cet âge, les enfants n’ont pas d’autres moyens de dire “merde”! à leur maman, trop dur de le dire directement car en même temps ils l’adorent et la craignent. Donc quelque chose l’a mis très en colère. A voir en jouant, racontant, au besoin avec une psychologue

    //
  • Question

    Bonjour ma fille a 2ans et 5 mois j ai essayer le pot ou les toilettes depuis cet été elle a fait chez sa tata(qui la garde pendant que je travaille)mais n a jamais fait a la maison, aucun problème pour la mettre en culotte et allé sur le pot mais rien n y vient elle peut se retenir au moins 3 heures et réclame la couche quand elle a envie. il y a 2mois elle a eut une vulvite a cause au elle se retient et depuis je la laisse en couche et je ne lui en parle même plus.que dois faire?

    Réponse

    Si vous insistez pour le pot, elle va se bloquer de plus en plus. Revenez entièrement à la couche, ne lui parlez plus de propreté, et attendez le printemps quand vous pourrez la laisser sans couche sans risques qu’elle se salisse. Lisez mon livre “Mon bébé est propre”.

    //
  • Question
    Je souhaiterais avoir un conseil pour ma fille qui a 18 mois.
    Sa nounou l’a mise sur le pot depuis plusieurs semaines. Elle me dit que cela s’est fait naturellement. Elle garde un autre enfant de 1 an de plus et ma fille va sur le pot en même temps que lui. Chez elle (elle y est 3 jours par semaine), elle fait la plupart du temps ses selles sur le pot. Par contre, en dehors de chez elle (chez nous, grand parents…), elle refuse le pot et ne fait plus du tout ses selles même dans la couche. Elle se retient, dit non  et pleure. A force de se retenir, elle a une fissure. Je lui parle, essaye de la rassurer et lui dit qu’elle peut faire dans la couche, qu’il n’y a pas de problème mais rien n’y fait, je ne sais plus quoi faire pour l’aider à sortir de ce cercle.
    J’ai l’impression que l’introduction du pot a été prématurée, qu’elle fait un blocage. Que faire ?
    Réponse

    Vous pouvez lui dire: “chez nounou, on peut avoir envie de faire sur le pot, et chez maman, on n’a pas envie, c’est comme on veut” Vous la mettez en couche sans plus en parler. Si elle reste 48h sans faire de selles, demandez un petit laxatif par voie orale.

    //
  • Question

    je suis maman d’un gracon qui aura 3 ans en février , il va regulierement au pot pour le pipi, mais pour le caca , cela est une autre histoire , il se retient veut quasiment pas le faire dans la couche et absolument pas sur le pot.
    Je sais plus quoi faire pour qu’il le fasse au pot , il dit qu’il veut faire caca alors je lui demande si il veut une couche il me dit non au pot, j’ai besoin d’aide comment faire !!! Ca m’angoisse de ne pas savoir quoi faire et j’en perd patience !!! :(

    Réponse

    Il a déjà compris comment faire pour le pipi et se retient pour sa selle, il est donc propre pour la vie sociale. Mais il a peur de ne pas réussir à faire là où il faut, et préfère se retenir plutôt que rester assis à l’âge des découvertes et de la motricité. Proposez lui le pot, pas “pour faire” mais pour jouer, asseyez-vous sur un petit tabouret à côté de lui avec une boite de petits jouets, distrayez-le pendant le temps où il peut rester patient, puis s’il n’a pas fait, ne dites rien, remettez-lui sa couche en disant: “si le caca vient dans la couche, c’est très bien!” L’essentiel est qu’il ne fasse pas dans sa culotte, laissez-le progresser sans angoisse du pot vers la couche.

    //
  • Question

    Mon fils qui aura trois ans en décembre prochain est rentré à l’école il y a quinze jours. Les jours précédents, il faisait pipi sur le pot ou les toilettes quand on l’y mettait mais faisait caca dans la culotte. Depuis la rentrée, il ne fait pas caca à l’école mais soit dans son slip soit dans les toilettes à la maison. En revanche, il fait pipi dans son slip à l’école de 1 à 4 fois par jour. La maîtresse suggère qu’il n’y aille que le matin mais j’ai peur que cela ne change rien et qu’au contraire il se sente puni voire exclu de l’école alors qu’il aime y aller. En outre, son père et moi travaillons toute la journée et il serait gardé par la jeune fille qui vient les chercher lui et sa sœur après l’école. Je me sens démunie. Nous manions tantôt l’encouragement tantôt le haussement de ton. Que faire ? Que dire à la maîtresse ?

    Réponse

    Cette situation est en effet courante, surtout chez les garçons. Elle évolue spontanément si on n’angoisse pas l’enfant. Ecoutez la maîtresse et ne le mettez que le matin, la journée est très longue en PS. Rassuez-le, il aura la couche en sortant de l’école. Il est probable qu’il suivra bientôt les autres à la récréation pour pipi. A condition que vous ne vous en mêliez pas…

    //
  • Question

    mon fils a 3 ans et demi et il refuse de quitter sa couche. L’été dernier, à 2 ans demi, je le laissait sans couche et quand il en avait envie, il allait faire pipi dans le jardin. Il a alors fait deux fois caca sur le sol et cela l’a un peu angoissé. Une troisième fois il m’a dit qu’il avait envie de faire caca par terre dans sa chambre, je lui ai alors proposé le pot mais il a refusé. Je lui ai alors proposé de remettre sa couche pour faire caca, ce qu’il a accepté. Depuis ce moment, il a eu tendance à se retenir, à être de plus en plus constipé et à réclamer la couche pour faire caca. Dès qu’il était habillé il ne pensait plus à aller faire pipi, je me suis dit qu’il n’était pas prêt et lui ai donc remis une couche. Depuis décembre dernier il a un traitement pour la constipation. Il vient d’entrer à l’école avec une couche culotte, il n’y va que le matin mais il refuse d’aller aux toilettes avec les autres.La pédiatre me dit de ne pas m’inquiéter, que c’est lui qui décidera, que cela ne nécessite pas d’aller voir une psychologue. Qu’en pensez-vous?

    Réponse

    Cette situation est en effet courante, surtout chez les garçons. Elle évolue spontanément si on n’angoisse pas l’enfant. Vous pourriez essayer de ne pas lui mettre de couche le matin, en le rassurant qu’il en aura une en sortant de l’école. Il est probable qu’il attendra et sera déjà propre le matin, pour sa selle; et qu’il suive les autres à la récréation pour pipi. A condition que vous ne vous en mêliez pas…

    //
  • Question

    Je me permets de vous contacter car ma fille de deux ans et sept mois est propre à la couche mais ne fait rien sur les toilettes ou le pot, voire le refuse catégoriquement.
    Lorsqu’elle a envie de faire pipi ou sa selle, elle demande une couche. Si je refuse, elle s’énerve, pleure.
    Une fois la couche obtenue, elle y fait ses besoins dans les trois minutes.
    Sans couche elle est capable de se retenir 4-5h…. c’est long! Est ce mauvais de se retenir à ce point?
    L’école débute dans 5 jours et elle n’a jamais fait que trois pipi dans son pot… Et une selle une fois qui lui a fait un peu peur..
    Ira-t-elle aux wc a l’école ? (Ça l’intrigue!)
    Dois je dire a la maîtresse qu’elle est propre à la couche ou juste qu’elle est propre tout court et voir venir.
    Pour l’instant je lui mets ses couches, j’essaie de ne pas lui parler de WC a tout bout de champs, de la laisser décider.

    Réponse

    Vous pouvez vous rassurer: elle ne fera pas dans sa culotte à l’école, elle suivra probablement les autres enfants et fera pipi aux WC. Elle attendra d’être à la maison pour faire sa selle dans la couche que vous lui proposerez dès son retour. Très peu d’enfants font leur selle à l’école, il n’y a pas d’intimité. Ne lui en parlez plus, vous allez vraiment finir par créer un problème. Et n’en parlez pas à la maîtresse. Laisser faire votre petite tranquillement.

    //
  • Question

    Mon fils a eu 3 ans la semaine dernière.
    Il est devenu propre pour le pipi en 10 jours avec seulement 4 ou 5 accidents il y a 1 mois, mais continu d’uriner dans sa couche lors de sa sieste et de la nuit. Je pense que cela viendra petit à petit (rapidement j’espère pour la sieste, école oblige!)
    Pour les selles, il a dû les faire 4 ou 5 fois sur le pot ou au toilette en étant très fier mais depuis, quand je lui demande d’essayer de forcer, il répète qu’il n’a pas envie de faire caca et invariablement il va le faire pendant son sommeil, dans la couche.
    Cela était d’ailleurs déjà le cas avant que l’on attaque la propreté. J’ai essayé de l’interroger pour comprendre si il avait peur et de quoi mais apparemment ce n’est pas le cas. Il y a 1 an, il a eu tout de même une période de 2 à 3 mois où il a été fortement constipé au point qu’il en pleurait et disait “j’ai mal à mon caca”. Je me demande si ce n’est pas la peur d’avoir mal qui subsiste bien que ces pbms soient résolus.
    Que puis-je faire pour qu’il accepte de faire dans le pot ou les toilettes?

    Réponse

    Pour le pipi, ne vous inquiétez pas. Le sommeil de sieste à l’école est plus léger, il va surement se retenir. En attendant, laissez-lui sa couche à la maison et dites-lui que c’est normal de faire pipi dans sa couche à la maison parce qu’on y dort très fort.
    Pour les selles, il est certain qu’il a peur d’avoir mal et aussi de vous décevoir. A l’école, il se retiendra, ne fera pas dans sa culotte et attendra qu’on lui mette une couche à la maison. Faites-le tant qu’il en a besoin, si vous n’insistez pas, cela passe tout seul. Lisez mon petit livre “Mon bébé devient propre”

    //
  • Question

    Mon fils a 3,5 ans. Il rentre à l’école en septembre 2014 dans 1 mois et demi.

    depuis 2 jours à notre demande et insistance, on lui a retiré la pull ups pour le slip.

    Hier, on le sollicitait avec mon mari toutes les heures et demi environ et 2 pipi culottes, le reste du temps pipi sur le pot.

    mise en place d’un jeu, le premier arrivé au toilette fait pipi et cela fonctionne.

    Aujourd’hui, 2 pipi culottes aussi avec sollicitation de notre part jusque 19h30. Entre 19h30 et 20h00, deux pipis de façon volontaire sans sollicitation de notre part.

    le nuit couche systèmatique avec couche super pleine le matin.

    par contre, hier 1 caca culotte en allant se cacher, 1 dans le pot et 1 autre petit dans la culotte

    aujourd’hui, 2 cacas culotte en allant se cacher.

    aujourd’hui,on a proposé le pot car il avait simplement commencer dans la culotte, il a pleuré mais c’est ma faute j’ai crié (un peu marre de la journée)

    mon mari s’énerve très très facilement cri après notre fils lorsqu’il y a un raté alors que ce matin, l’un des pipis culottes a été commencé dans la culotte, il a couru en disant pipi et a fini sur le pot. je lui ai juste dis mon mécontentement sans crier.

    que faire pour le caca, car on ne veut qu’il tombe dans l’encoprésie et à l’école, ils ne supporteront pas les accidents et feront à notre fils des réflexions débiles.

    Réponse

    Il faut distinguer l’émission des urines et des selles:
    – pour les urines, vous avez l’air prés du but. Mais si vous vous mettez trop la pression, maman est énervée et papa gronde, il risque de se faire dessus, par peur!. Laissez-le pendant les vacances en petits caleçons sans couches, ne faites plus de réflexions, à la rentrée, ce sera venu tout seul. En +, il imitera les copains. Et s’il y a un accident, la maîtresse le comprendra, elles sont habituées.
    – pour les selles, il est fréquent que l’enfant ait encore besoin de sa couche “pour faire”, mise une h après le déjeuner, une h avant le coucher, tout en jouant. Cela évite blocage et encoprésie. Quand il ira à l’école, il saura très bien se retenir et attendre la couche à la maison.
    – Enfin, la nuit, c’est normal jusqu’à 5 ans
    Keep cool!

    //
  • Question

    Après avoir passé quelques temps sur votre site, je me permets de vous contacter au sujet de ma fille. Elle va faire 3 ans dans quelques jours et on a des problèmes avec l’acquisition de la propreté. Elle est propre à la couche, mais refuse catégoriquement de faire sur les toilettes, que ça soit chez nous ou à la crèche. On a essayé dehors dans l’herbe elle refuse aussi. Et le pot également. Elle va sur les toilettes et me dit “le pipi veut pas sortir”. Puis je mets la couche je lui dis de faire et elle fait.
    Je voudrais savoir ce que vous en pensez. Est ce que je dois la forcer? J’ai tout essayé, la laisser en culotte, elle se fait dessus et ça ne la perturbe pas.
    J’ai imposé de mettre la couche ds les toilettes et de faire dans les toilettes. Ça elle accepte mais je crois que ça lui convient bien et elle ne veut pas du tout entendre parler des toilettes…
    Je vous remercie par avance de votre réponse,

    Réponse

    Chacun a le droit de choisir l’endroit où il fait ses besoins. Les enfants étant “paupérisés” de plus en plus longtemps dans notre civilisation tempérée, ont de plus en plus de mal à accepter de faire leurs besoins ailleurs que dans leur couche. Plus vous insistez, plus elle bloque! Cessez de vous en inquiéter, poser une couche à sa portée qu’elle peut vous donner quand elle a besoin, ne prenez pas les autres à témoin. Quand elle entrera à l’école, elle suivra les autres si vous n’en parlez pas. Mais elle pourra encore demander la couche en rentrant. Elle se retient, donc c’est bien!

    Le 7 juil. 2014 à 11:06, Amanda Dietsch a écrit :

    Bonjour,

    //
  • Question

    Je vous écris de nouveau au sujet de ma fille, 4 ans et demi. J’ai suivi votre méthode de la propreté à la couche. Après 8 mois de pipi dans la couche qu’elle utilisait comme des toilettes, elle a fini par faire pipi dans le pot, puis les toilettes, à plus de 3 ans et demi – je précise que c’est parce que nous l’y avons contrainte un jour où elle avait très envie de faire pipi, le désir de faire dans le pot n’est pas venu d’elle. Elle était d’ailleurs très fière d’y être arrivée.
    Un an plus tard, elle continue de faire caca dans sa couche, nous avons obtenu qu’elle s’asseoit quand même sur les WC. Sur les conseils de sa pédiatre, nous sommes allés voir une psychothérapeute, toutes les semaines pendant 3 mois. Celle-ci a conclu au bout de 10 séances qu’elles s’étaient tout dit, et que maintenant c’est nous qui savions ce que nous devions faire pour notre fille, et qu’elles n’avaient plus besoin de se voir.Le problème, c’est que lorsqu’on insiste, elle se retient des jours durant (jusqu’à 10 jours), se constipe, et fait de microselles dans sa culotte plusieurs fois par jour. On tombe alors dans un rapport de force, qui m’est intolérable. Je suis convaincue qu’il n’y a plus aucune peur des WC maintenant: elle s’asseoit sur les toilettes, fait caca assise sur les WC avec sa couche. Dès qu’on tolère qu’elle remette sa couche après plusieurs jours, elle s’asseoit sur les WC avec sa couche et fait immédiatement. Elle a DECIDE qu’elle ne ferait pas caca aux toilettes sans sa couche. Avez-vous déjà rencontré une situation similaire avec l’un de vos petits patients??

    Réponse

    Oui, c’est fréquent. Elle est propre, puisqu’elle sait se retenir et faire aux WC. Qu’est-ce que çà peut faire, ce besoin de couche? Aucun enfant ne fait caca à l’école. A la maison, elle ne passe pas le cap parce qu’elle sent trop votre angoisse du futur, même si vous essayez de ne pas le dire. Mettez une pile de couches au WC et laissez-la faire, c’est son intimité. Cela ne regarde pas les grands-ârents ni les amis, chacun s avis privée, on ne va pas voir aux WC ce que eux y font! Cela passe toujours, d’autant plus tôt qu’on la laisse gérer. Je pense qu’elle aura besoin de se confier quand même de temps à temps à la psychologue pour ne pas trop culpabiliser…

    //
  • Question

    Mon fils de 4 ans est le 4ème d’une fratrie de 5 enfants et depuis quelques temps, il est extrêmement agité, poussant des cris, montrant ses fesses comme certains copains d’école, et depuis quelques jours il fait caca et pipi spontanément dans le jardin, 2 fois pipi, sur sa couette puis son duvet et ce matin pipi dans son bac à jouer, prétextant chaque fois qu’il n’a pas eu le temps d’aller aux toilettes. Nous avons d’abord pensé qu’il y avait un problème à l’école puisqu’il revenait très agité et parfois griffé sur le visage, nous disant que c’était untel, en avons parlé à la maitresse, qui a “surveillé” quelques jours, puis il est revenu aussi avec des gros mots et des drôles de choses, comme montrer ses fesses…Nous avons vu le fameux untel faire pareil, bref nous sommes inquiets et ne reconnaissons plus notre fils.
    Cela ne viendrait-il pas également d’un problème de de “jalousie” envers sa petite soeur d’un an et demi? Que devons nous faire? ce midi je lui ai fait nettoyer son bac plein de pipi…est-ce mal?, il pleurait…
    merci de votre aide!

    Réponse

    Oui, çà ne sert à rien de l’humilier en plus! Il s’est surement passé quelque chose, seule une psychologue peut trouver ce qui le met aussi mal… Il faut absolument consulter.

    //
  • Question

    Bonjour, ma fille a 30 mois elle fait son pipi et son caca toute seule sur son pot chez nous sans rien demander.alors que chez la nounou ou a l’exterieur elle n’arrive pas a demander et se fait dessus! Comment pourrais je faire pour lui apprendre qu’il faut faire qux toiletes meme en dehors de chez nous! Je precise que chez nous elle est en culotte et sa nounou refuse car ma fille ne demande pas le pot chez elle! Merci

    Réponse

    Elle bloque chez sa nounou par peur de créer un problème et par besoin de l’intimité du chez soi. Cessez surtout d’insister, dites-lui: “tu es très grande parce que chez papa et maman tu sais très bien faire pipi et caca où il faut. Mais chez Nounou, çà t’embête, ce n’est pas grave, tu gardes ta couche chez nounou. (Question de peur de l’échec et de pudeur!)

    //
  • Question

    Je me permet de vous contacter pour avoir une petite réponse !!!
    Ma fille de 2 ans 1/2 est propre a la maison et partout ailleurs sauf a la crèche !!! Elle refuse catégoriquement le pot ou les petits wc elle se retient bien vu qu’il n’y a pas d’accident il lui mettent une couche pour la sieste ce que nous faisons aussi vu qu’elle ne se sent pas prête a la quitter !!! J’aimerai aider ma fille a surmonter ça mais je ne c’est plus comment m’y prendre et depuis aujourd’hui il commencent a obliger un peu les enfants a aller sur le pot et j’ai un peu peur qu’il la bloque en forçant
    Si vous pourriez me donner quelque piste
    Merci beaucoup

    Réponse

    Ne vous inquiétez pas, les équipes de crèche sont formées à accompagner l’enfant sans forcer et à n’entreprendre une véritable éducation à la propreté qu’après qu’elle soit entre prise à la maison. Ce n’est pas une saison pour obtenir un vrai résultat, attendez les chaleurs quand elle ne portera pas de couches toute la journée. Lisez mon livre “Mon bébé devient propre”.

    //
  • Question

    Ma fille a 4 ans et demi et je suis séparée de son papa physiquement depuis 4 mois environ.
    Nous avons été contraint de vendre la maison que nous avions construit 1 an auparavant et habitons chacun dans un appartement avec le principe de la résidence alternée. Depuis 2 mois env notre fille se retient de faire caca, elle se cache dans un coin. Au début elle était constipée mais avec un régime adapté et du Forlax, ses selles se sont ramollies, ce qui fait qu’elle a des “fuites” dans sa culotte avant de finalement aller au wc aux de plusieurs jours. Nous ne savons pas quoi faire et pensons qu’il s’agit d’un blocage psy, d’autant qu’elle réclame souvent de rester chez maman ou mami plutôt que d’aller chez papa. Il faut savoir que j’ai quitté son papa pour un autre homme et qu’il le vit encore très mal. Pouvez-vous m’aider ?
    merci

    Réponse

    Vous analysez très bien la situation. Et oui, cet était d’ “encoprésie” est psychologique. Il ne faut pas le laisser s’installer car plus cela dure, avec les réflexions maladroites des uns et des autres, plus ce sera difficile à passer… Je vous conseille de lire et faire lire, à Mamie, à Papa, mon livre “Mon bébé devient propre” pour éviter certaines erreurs. Et ce serait surement utile d’avoir quelques entretiens avec une psychologue…

    //
  • Question

    Ma fille qui aura 3 ans en fevrier est propre pour le pipi mais pour le caca elle se cache pour faire dans sa culotte.
    Quand elle part se cacher elle a l air paniqué et si on lui propose d aller aux toilettes elle hurle et ne veux pas.
    Si on ne la vois pas faire, elle fait dans son coin et viens nous voir quand c est fini pour dire “caca”

    On se sent demuni ça fait plus de 4 mois que ça dure et on ne sais plus comment gerer le probleme

    Les seules fois ou elle a fait caca au pit elle regarde ses selles sortir comme si elle se disait “c est vraiment bizarre ce truc” et quand elle avait fini elle etait toute fiere. Mais c est arrivé peu de fois car c est tres rare qu on arrive a la mettre sur le pot

    Merci pour vos conseils

    Réponse

    Surtout n’insistez pas, elle risque de bloquer beaucoup plus et de se constiper. Proposez-lui de lui remettre une couche “pour faire” de façon à ce qu’elle ne prenne pas l’habitude de faire dans sa culotte (voir mon livre “Mon bébé devient propre”.)

    //
  • Question

    Votre méthode de propreté à la couche me parle bien et j’ai envie de tenter ça avec mon fils.

    Mais j’aimerais être sûre d’avoir toutes les cartes en main pour ne pas faire d’erreur.

    - Par exemple, comment amener le fait de lui remettre une culotte alors qu’il associe ça à ses expériences précédentes plutôt négatives.

    - Comment faire en cas de sortie prolongée au début de l’apprentissage ? On remet une couche ? Une couche-culotte ? Une culotte en prévoyant un change ?

    - Et si je commence maintenant, sera-t’il prêt à se retenir 3 heures de suite pour les matinnées à l’école d’ici 10 jours ?

    - Est-ce que je laisse une couche à l’école aussi ? En admettant que les ATSEM soient d’accord ce qui m’étonerait, déjà qu’elles me rappellent pour que je vienne le changer si il fait caca dans sa couche-culotte.

    Réponse

    Il faut que vous compreniez bien ceci:

    - la “propreté”, c’est ne pas faire dans sa culotte mais dans un endroit socialement correct: le pot, les WC, derrière un buisson précis dans des conditions primitives, dans une couche mise “pour faire” pour un enfant qui a cette habitude. Dès lors qu’il ne fait pas dans la culotte à l’école, au square, chez des amis, il est propre.
    - choisir la couche (de préférence “pull-up”, ce n’est pas une régression: il se sera pas un bébé qui se fait dessus sans contrôle, mais un enfant propre sui attend sa couche pour faire.
    - il faut donc lui dire que c’est très bien de faire dans la couche pour ne pas faire dans la culotte. Et vous lui mettez la couche après son biberon du matin, à son retour d’école, pendant une h après son goûter, puis avant son coucher. Bientôt, voyant que vous êtes d’accord, il ne fera pas dans sa culotte attendant sa couche. 
    Il abandonnera sa couche si vous arrêtez de trouver cela régressif et lui mettez la pression pour une autre méthode. 
    Si cela ne s’arrange pas, c’est qu’il a peur, se sent trop coupable et quelques entretiens avec une psychologue lui seront bénéfiques
    //
  • Question

    J’ai un souci pour l’apprentissage de la propreté (surtout avec l’école qui débute dans 3 semaines où mes jumeaux iront le matin): ma fille sait très bien se retenir mais refuse le pot/les wc, elle demande la couche ou fait pipi par terre dehors. Il y a un mois, elle allait sur le pot, enlevait seule sa couche culotte, faisait pipi, remettait sa couche… Maintenant qu’elle est en culotte, elle refuse d’aller dessus. Son frere va très bien sur le pot pour le pipi, mais ne sait pas réclamer pour le caca (il se cache) et je pense qu’il pourrait faire en couche: est ce que je peux les mettre en culotte avec couche ou pot quand ils ont besoin? Je pense que pour les 3 h d’école, ça ira et ça les laissera aller à leur rythme, car je me suis enervée pour le pot et cela ne me convient pas.

    Réponse

    Il ne faut pas “mettre la pression” sur les enfants pour la propreté par rapport à la rentrée scolaire, sinon, vous allez les bloquer vraiment! La propreté n’est pas obligatoire pour entrer à l’école, il n’y a pas de texte qui permette de refuser un enfant parce qu’il n’est pas encore propre: il ne faut pas que les enfants fassent un rapport entre la maîtrise de leurs sphincters (sphère intime) et l’apprentissage des connaissances (sphère cognitive).

    //
  • Question
    Je me permets de vous écrire car une étape s’annonce : l’apprentissage de la propreté.
    Notre petit garçon a presque 20 mois et dit “pipi” “caca” et “pot” très souvent depuis 3 mois environ. Il dit pipi et caca quand il a fait.
    Il nous montre aussi qu’il veut changer sa couche en “pleurnichant” et en montrant sa couche.
    Il monte les escaliers tout seul et il me semble prêt pour cette nouvelle étape, je pense que nous sommes également prêts à l’accompagner !
     Voici ma question : Nous pensons commencer la semaine prochaine, étant donné que nous sommes 2 semaines de vacances. Mais nous déménageons le 1er juillet. J’ai peur que le déménagement perturbe notre fils et que tout tombe à l’eau.
    Réponse

    En effet, tous les critères sont réunis et c’est la bonne saison, si vous êtes en vacances dans une maison où vous ne craindrez pas les taches en cas d’accidents. Alors mettez lui des caleçons et jouez avec de petits objets à côté de lui sur le pot toutes les 2h. Il y a des chances pour qu’il comprenne vite. Vous faites pareil au retour dans le nouvelle maison. Mais s’il refuse, ne veut pas s’asseoir sur le pot, n’en faites pas un objectif obligé, si c’est l’été suivant, pas de souci!

    //
  • Question

    J’ai appliqué pour ma fille la méthode de la propreté à la couche de votre livre “Mon bébé devient propre”, qui lui a permis d’être propre in extremis pour sa rentrée à l’école à 3 ans et demi. Elle continue en revanche à mettre des couches pour ses selles (et la nuit). C’est une enfant qui a un léger retard moteur (marche à 17 mois, elle est suivie en kiné et psychomotricité, ce qui lui a permis d’apprendre très récemment à sauter et à pédaler), et un gros manque de confiance en elle, bien qu’il y ait eu de gros progrès ces derniers mois. Il y a quelques semaines, elle a eu un accident à l’école, qui l’a beaucoup perturbée (je l’ai retrouvé quasiment prostrée), et dans l’heure qui a suivi, elle a eu une envie pressante dans un endroit public et a enfin fait une selle aux toilettes à cette occasion. Elle a recommencé (difficilement) le lendemain, et nous croyions donc le problème réglé. Malheureusement, la situation a au contraire empiré, allant vers l’encoprésie, avec plusieurs micro selles dans la culotte chaque jour, et même des accidents pipi à la sieste alors qu’elle n’en avait plus depuis des mois. J’ai réussi à convaincre mon mari de la laisser remettre une couche pour les selles, mais je m’inquiète tout de même : quand va-t-elle arriver à faire ses selles aux toilettes, et surtout comment éviter de basculer vers l’encoprésie ?

    Réponse

    Comme vous le voyez avec le petit drame qui s’est passé, le stress aggrave les problèmes de propreté. Après qu’elle ait choisi une option positive: sa couche seulement en cas de besoin, voilà que surviennent des émissions inappropriées dans la culotte: c’est “l’encoprésie”  Toute culpabilisation et punition aggraveraient la situation. Il faut voir une psychologue qui pourra analyser l’épisode aggravant, sa capacité à verbaliser ses émotions, et conseiller ses deux parents sur la bonne stratégie. En attendant cette consultation, dites-lui que “ce n’est pas grave, c’est parce que tu as eu très peur, nous te donnons la couche tranquillement”. Puisque ce sont les vacances, mettez-lui la couche après chaque repas et la culotte le reste du temps, sans plus de commentaires en cas d'”accident”.

    //
  • Question

    Ma petite fille à eu 2 ans en dec dernier, elle est adorable, très obéissante, parle très bien et bcp ! Elle a sa chambre mais ne dort pas dans son lit. Je souhaite l’y intégrée car son pédiatre m’a formellement mise en garde et m’a dit: “quitte à dormir au sol à côté de son lit, il faut qu’elle dorme dans son lit!” Son père ne veut pas se partager la tâche, ni de rien d’ailleurs. De 8 à 18 mois, elle se réveillait la nuit et je la rassurais. mais au bout de la 3e 4e fois, ayant repris mes études, j’étais fatiguée et je la prenais avec moi dans mon lit. Son père, ne voulant pas être dérangé, est parti s’installer sur le canapé. Que dois-je faire? Les autres mamans hallucinent qd j’en parle. Aussi, elle ne va pas au pot, dois-je l’inciter, l’obliger 3 fois par jour à s’y assoir, la mettre en culotte ? Ma relation avec son père est quasiment nulle, il ne fait rien et j’en suis très triste.
    Merci de vos précieux conseils.

    Réponse

    Il y a plusieurs points dans votre histoire:

    - votre petite fille est très éveillée, c’est le résultat de toute l’attention que vous lui avez portée depuis 2 ans, que du bonheur pour l’avenir, bravo!
    - elle a 2 ans, cet âge que les anglais appelle “terrible twos”, un âge très curieux, prenant, fatigant pour l’adulte, mais fondateur pour son avenir. Donc elle fait son travail d’enfant, mais c’est normal que vous soyez épuisée…
    - Elle a besoin de présence la nuit, comme tous les petits asiatiques dans leur paillote, les africains dans leur case, les esquimaux dans leurs igloo, qui deviennent des gens très bien et très autonomes ensuite!
    - Votre pédiatre a raison, mieux vaut aller dormir prés d’elle que la laisser venir dans le lit conjugal. Mettez un lit d’appoint dans sa chambre et laissez le lit aux parents.
    - Les autres mamans adorent “halluciner”, mais ce problème de sommeil existent chez 80% des enfants entre 1 et 3 ans! Ce qui se passe la nuit chez vous, c’est votre vie privée, cela ne regarde pas les copines, dont les enfants sont peut-être moins éveillés…
    - On ne peut pas éduquer au pot en hiver, vous allez la braquer, attendez l’été et même l’été prochain… Lisez mon livre “mon bébé devient propre”.
    - Le papa “ne fait rien”. Sans doute ne se rend-il pas compte que vous êtes épuisée. Cependant, il est là… Il ne réalise pas que vous risquez d’entrer en dépression par fatigue. Vous pourriez aller consulter à la PMI de votre ville, où vous trouverez une psychologue prête à vous aider tous les deux? C’est mieux que de se séparer!
    Soyez fière de vous, vous êtes biens débrouillée avec une petite bien éveillée!
    //
  • Question

    Bonjour, je suis la maman d’une petite fille de 2,5 ans et d’un petit garçon de 1an (insuffisant rénal dû a 1 malformation des 2 reins).
    Ma petite fille a un fort caractère, elle aime bien son frère mais le tape, le mord. Depuis septembre,elle va à l’école toute la journée (elle est propre la journée mais pas encore la nuit), et tout se passe très bien. Sauf que depuis novembre, systématiquement elle fait pipi à la sieste à l’école (et chez nous) et quand elle est en colère ou quand on ne fait pas ce qu’elle veut elle demande à faire pipi ou se fait pipi dessus. On a tout essayé (y compris le médecin) et on souhaite qu’elle continue à aller à l’école car ce serait une régression.

    Réponse

    Elle est encore très petite! c’est vraiment difficile d’avoir vécu avec toutes les inquiétudes suscitées par la santé du bébé, qui ont trait à la fonction urinaire

    - et de devoir aller à l’école toute la journée alors que lui a droit de rester (avec maman…?) pour justement des raisons de pipi!
    Déjà que je ne conseille jamais de mettre l’enfant toute la journée à l’école la première année, mais seulement le matin, alors en plus dans ce contexte, je ne vois pas pourquoi vous persistez? Pour ne pas “régresser”? Mais ce ne serait pas “régresser”! Ce serait juste comprendre les signaux envoyés par votre petite fille…
    Mon conseil: cesser l’école l’après-midi jusqu’aux vacances de Pâques au moins… Mettre des couches la nuit. Et si les accidents persistent éveillée, vous donner quelques séances avec une psychologue pour l’aider à mettre de l’ordre dans ses émotions.
    //
  • Question
    C’est en lisant votre livre « Mon enfant devient propre » que j’ai peut-être mis un mot sur ce dont souffre mon second fils, 3 ans et demi. Il a acquis (plutôt de manière violente de la part de mon mari) la propreté « pipi » cet été, en vacances, mais refuse obstinément de faire caca dans le pot ou les WC, à la maison comme à l’école. Il fait souvent 2 à 3 « fonds de culotte » de caca, dans sa culotte ou la couche, qu’on lui met la nuit, puis la grosse commission. Il se cache en s’asseyant, dans sa chambre ou derrière la table du salon, pour aller faire caca. Mon mari est ainsi persuadé que son fils se moque de lui, et cela le rend furieux, d’autant que le petit sourit et rit constamment, et est d’un naturel taquin… On a l’impression que cela ne l’atteint pas, qu’il a décidé de ne pas aller faire caca et c’est tout…  Je l’ai tapé, grondé, moqué, traité de bébé, puni, parlé… Rien n’y fait, il refuse toujours… Je suis démunie. Que faire ????????
    Réponse

    Je suis heureuse pour votre enfant que mon livre vous aide à mieux le comprendre. A vouloir le forcer, en effet, le risque est grand qu’il devienne encoprétique! Heureusement, il est encore petit et si on arrête de le croire manipulateur, de penser que c’est un problème de volonté, il peut encore retrouver le bon chemin. Pour cela, laissez-le faire dans sa couche en fin de journée. Il faudrait vraiment consulter une psychologue pour que maman-papa-l’enfant retrouvent la sérénité et alors la propreté viendra…

    //
  • Question
    Ma fille a eu 3 ans fin octobre et est rentrée en maternelle début septembre, elle n’y va que le matin. A partir de début juillet, nous lui avons enlevé la couche le matin seulement pour la préparer à porter des culottes à l’école, alors qu’elle ne semblait pas du tout intéressée par le pot ou les WC. Elle a été très constipée en juillet et pleurait pour réclamer sa couche, nous avons donc laissé tomber, puis fin août nous lui avons expliqué qu’à l’école elle ne pourrait pas porter de couches. Elle a donc accepté sans problème de porter des culottes, mais refuse toujours catégoriquement d’aller sur le pot ou sur les toilettes.  Elle demande si les toilettes sont sales, et le caca des autres (de sa cousine par ex) la dégoûte, alors que mon mari et moi n’avons jamais montré de dégoût ou tenu de tels propos. 
     Ayant lu avec beaucoup d’intérêt votre idée de “propreté à la couche”, nous avons adopté ce système: quand elle a envie, elle va chercher sa couche pour faire pipi ou caca puis l’enlève une fois fait pour remettre sa culotte. Bref, elle utilise la couche comme des WC. Cela dure depuis début septembre, il n’ y a jamais eu d’accident. Ça se passe pas mal, mis à part que assez souvent, la sensation de déféquer la fait pleurer ou lui fait peur (je ne pense pas qu’elle ait mal au ventre car ses selles sont normales et quotidiennes). Nous lui proposons de temps en temps les toilettes, mais refus farouche, elle préfère se faire pipi dessus quand elle n’en peut plus plutôt que d’aller aux toilettes. 
    Le sujet est devenu une véritable préoccupation, surtout pour elle qui ne parle que de ça, même quand nous les parents nous ne lui en parlons pas pendant plusieurs semaines. Par ex, “qu’as-tu fait à l’école ce matin? réponse: “je ne suis pas allée aux toilettes”!?
    J’en ai bien sûr parlé à ma pédiatre mais elle a montré beaucoup d’indifférence sur le sujet.
     Je commence à désespérer que le déclic se fasse un jour, je ne vois aucun changement, et je ne vois pas maintenant ce qui va la faire évoluer si même l’exemple de ses copains à l’école ne l’aide pas. Elle s’est installée dans ce confort, et j’ai peur que nous soyons dans la même situation dans plusieurs mois. Jusqu’à quand cette situation peut-elle encore durer sans s’inquiéter?
     Je précise qu’elle a eu une petite sœur fin août, ce qui n’arrange sans doute pas la situation…
     Je vous remercie d’avance beaucoup pour votre aide.
    Réponse

    Ne soyez pas pressée alors que, si j’ai bien compris, il n’y a aucun “accident “de propreté à l’accole avec votre système. Donc, elle se retient quand il faut, donc elle est propre. Après, il faut lui laisser le temps. 

    Par contre, la peur des selles, d’être salie, aurait surement besoin d’être franchie avec l’aide d’une psychologue.
    //
  • Question
    Ma fille – deux ans et 7 mois; a fait sa première rentrée (deux demi-journées) sans être propre. Elle semble très contente, ne pleure pas après bonne préparation et gros câlins. Elle accepte d’enlever sa couche à l’école (il n’y a pas d’accident là-bas) mais souhaite en remettre une à la maison. Elle a été fort constipée ces deux derniers jours, elle aime garder ses couches sales et quand elle s’assied sur le pot à la maison, n’y fait rien. Je ne sais pas s’il est judicieux de mélanger l’apprentissage de l’école et celui d’aller sur le pot. J’ai préféré retarder l’entrée à l’école au risque de la décevoir un peu. Mon entourage pense que je crée des problèmes ou que je suis impatiente. Je doute. Qu’en pensez-vous s’il-vous-plaît? Merci.
    Réponse
    Il ne faudrait pas, en effet, que la propreté soit liée avec l’entrée à l’école: il n’y a rien à voir entre l’école, lieu du savoir, et la maîtrise sphinctérienne! Aussi, il n’est pas inscrit dans les textes que celle-ci est une obligation pour être scolarisée. C’est juste une demande des enseignants, mais qui tolèrent en fait les petits accidents du début!

    En plus, votre petite fille est parfaitement propre, d’après votre message: elle ne fait pas dans sa culotte à l’école. Donc, pourquoi l’en retirer? Elle préfère avoir sa couche pour faire ses besoins en rentrant? Pourquoi pas? Beaucoup d’enfants sont effrayés par leurs productions, ils ont besoin de cette intimité que donne la couche. Cela passe tout seul si vous ne luttez pas contre et ne fixez pas un calendrier pour “le pot” ou les WC… Féicitez-la de ne pas faire dans sa culotte et rassurez-là: elle aura sa couche pour faire, à la maison! N’en parlez pas à tout votre entourage, c’est sa vie privée!
    Bonne rentrée.
    //
  • Question

    Question:

    ma fille a eu trois ans. Depuis un an, nous avons enlevé les couches à sa demande. Pour le pipi (jour comme nuit), c’est sans souci depuis un an, par contre elle ne voulait pas faire caca ailleurs que dans une couche (on a essayé les toilettes, le pot, le réhausseur… rien n’y réussissait). Je lui remettais donc une couche qu’elle me réclamait pour faire caca. Il y a quelques semaines, elle a eu une gastro, pendant laquelle elle s’est mise à faire caca sur les toilettes. Depuis que sa gastro est terminée, elle ne veut plus de couche, ne veut plus faire sur les toilettes et se retient de faire caca jusqu’à ce qu’elle fasse dans sa culotte, et cela peut durer très longtemps, avec souvent des petites selles dans la culotte puisqu’elle se retient. J’ai compté jusqu’à six culottes sales par jour. Je suis consciente qu’elle fait de l’encoprésie, que ce n’est pas de la constipation. Et hormis le malaise qu’elle doit ressentir, cela me contrarie beaucoup, car je surveille fréquemment si elle a envie, quand nous sommes à l’extérieur, cela tourne à l’obsession pour moi… Avec mon mari, on ne sait plus que faire. Ce “problème” m’envahit et mes rapports avec ma fille en pâtissent. Je me sens dépassée et incompétente dans cette situation. Ma fille est ma quatrième enfant, et c’est une enfant très vive et très joyeuse et jusqu’à maintenant, j’ai réussi à gérer cahin-caha les aléas de la vie familiale… mais là je ne sais comment m’y prendre. 

    Je vous remercie d’avance de votre réponse si vous en avez…

    Réponse

    Réponse:

    Cette petite fille est passée du stade de “propreté à la couche” au stade d'”encoprésie”:

    - un enfant a acquis la “propreté sphinctérienne” quand il est capable de ne pas faire n’importe quand dans sa culotte, se retient pour émettre sa selle volontairement dans un endroit ad hoc, que ce soit le pot, les WC ou une couche culotte mise exprès pour ce moment-là (et non portée toute le temps comme les bébés). Ensuite vient spontanément le passage aux WC si l’on ne fait pas pression sur l’enfant.

    - L’encoprésie est la fuite de petites selles dans la culotte, elle alterne en général avec la rétention des selles, pendant plusieurs jours. Votre petite fille est passée à ce stade beaucoup plus ennuyeux à l’occasion de sa gastro, qui s’est accompagnée d’une focalisation des adultes sur ses selles.

    Actuellement, il faudrait revenir à un stade où vous lui laisseriez une pile de culottes-couches à sa disposition quand elle est à la maison, pour pouvoir y faire même plusieurs petites émissions/jour, et voir une psychologue qui va l’accompagner dans la maîtrise de ses sphincters tout en allégeant votre irritation et sa culpabilité. Il faut la faire aider maintenant parce que l’encoprésie récente est plus facilement réversible…

    //
  • Question

    Comment la rendre propre sans la bloquer? Le cousin de mon enfant a été complètement bloquée, ne pouvant plus s’asseoir sur le pot pour avoir été forcé de bonne heure! Mais je vois se profiler la rentrée scolaire de septembre et ma flle ne veut pas du tout quitter ses couches…

    Réponse

    L’été qui précède la rentrée scolaire, vous êtes souvent très impatient pour les problèmes de propreté. Vous vous dites, il va rentrer à l’école, il doit être propre et vous le lui dites. C’est dommage de lier les deux sujets, je vais vous montrer comment vous en sortir sans braquer votre bébé sur les problèmes de propreté. Réaliser qu’un enfant de cet âge là a envie de gambader, il vient d ‘apprendre à courir, à sauter, veut découvrir le monde et tout d’un coup de rester assis pour faire quelque chose qu’on vient peut-être d’ailleurs de faire dans sa couche, les adultes ne comprennent pas. On a envie de se relever, on a envie de s’échapper, on se fait gronder, peut-être même humilier par une personne maladroite, alors on bloque et on ne veut plus entendre parler du pot. Pourtant vous avez sûrement choisi un pot confortable et même peut être plusieurs. Si vous voyez que votre enfant refuse obstinément de s’y asseoir ou n’y fait rien du tout, en se relevant tout de suite, n’hésitez pas à lui dire «  Tu sais, c’est pas grave, quand tu envie de faire, je te mets la couche. » Parce que votre enfant est habituer à faire dans sa couche et puis c’est plus intime, plus discret, il peut jouer, il ne se sent pas coupable. Donc n’hésitez pas à le laisser en petite culotte cet été là.  Pour faire pipi, il voudra bien dans le pot mais pour aller à la selle vous lui direz « je te mets la couche, quand tu as besoin » proposez-le-lui deux, trois fois par jour, laissez le un peu jouer. Alors votre enfant deviendra ce que j’appelle propre à la couche, vous le féliciterez car il se retiendra quand il sera en culotte mais vous lui mettrez la couche  pour faire chacun à  droit à son endroit, qui veut le pot, qui veut la couche, qui veut derrière un buisson dans certaines autres cultures et qui veut finalement au toilette, cela viendra tout seul. A ce moment là, vous mettrez un ré-hausseur et vous lui direz «  vraiment tu es grand »  et quand il ira à l’école ne vous faites pas de soucis. Avec cette technique, il se retiendra très bien à l’école et il attendra d’être à la maison pour avoir sa couche en attendant de savoir faire au pot ou au toilette comme un grand.

    //
  • Question

    F a 4 ans. C’est une petite fille formidable. Elle aime danser et rigoler très fort. Vers la mi-septembre, nous avons ôté les couches la nuit. Il y a eu un moment de flottement une quinzaine de jours puis pendant tout le mois d’octobre, aucun problème. Puis il y eu le mois de novembre, avec quelques pipi au lit de temps en temps, puis le mois de décembre avec au moins deux pipis au lit par semaine et maintenant : pipi au lit pratiquement tous les jours, voire deux fois par nuit. Nous avons montré notre mécontentement. Depuis, elle ne maîtrise plus du tout ses sphincters et fait tout simplement dans son lit, ce qui la réveille et perturbe son sommeil. Il faut changer les draps deux fois par nuit. Je pensais que la rassurer l’aiderait. Cette situation n’est plus tenable pour elle. Pour nous non plus.

    Faut-il lui remettre des couches après 4 mois sans couches ? N’allons-nous pas se faisant la conforter dans une sorte de régression ?

    Réponse

    À cet âge, elle a un sommeil profond et les nuits où il est très lourd, elle ne sent pas que sa vessie est pleine. Il faut lui dire “c’est normal, tu dors très fort et ne sent pas quand vient le pipi.” cela la soulagera. “quand on grandit, le sommeil devient plus léger.” c’est pourquoi on ne se préoccupe du “pipi au lit” qu’à partir de 5 ans. Remettez des couches-culottes et rassurez-vous.

    //