Vos Questions / Mes Réponses


  •  
  • Sujet : Jumeaux

  • Question

    Nous sommes parents de magnifiques jumeaux de 28 mois qui font le bazard et démontent leur chambre jusqu’à 2 heures par soirs
    Nous avons essayé la douceur le rituel du coucher les punitions rien ne fonctionne

    Réponse

    C’est classique chez les jumeaux! Il faut les séparer pour le coucher, l’un dans un pièce, l’autre dans l’autre, pour qu’ils ne développent pas une communication entre eux sur le registre des “bêtises”

    //
  • Question

    J’ai acheté votre livre “l’autorité sans fessées” il y a 4 mois quand nos jumeaux (garçon et fille, aujourd’hui 26 mois) ont commencé à jouer avec nos nerfs en sautant sur le canapé sans obéir à nos demandes d’en descendre. J’ai pris un congé parental donc nous sommes tous les 3 à la maison tous les jours. Je n’ai jamais reçu de fessées, mais parents ne se sont jamais disputés, donc je n’aime pas la violence et n’aurais jamais pensé devoir me retenir un jour de mettre une fessée à mes enfants. Mais depuis 3 jours ils me poussent à bout : ils ont trouvé comment sortir seuls de leur lit à barreaux en l’escaladant et du coup ne font plus la sieste. Ils chahutent dans la chambre ou sortent dans le couloir, vident parfois les placards de vêtements, et quand j’en isole un dans un lit parapluie dans notre chambre pour ne pas qu’ils s’excitent mutuellement, ils arrivent quand même à se retrouver dans le couloir. Et ce malgré la fatigue visible et le besoin de sommeil flagrant. Je pense avoir tout essayé : parler calmement, crier, taper sur la main (malheureusement), rester derrière la porte pour surveiller et menacer … Cela peut durer 2 heures avec 20 interventions de ma part. Ils ont le même comportement avec mon mari le week-end. Sinon, 2 ou 3 échappées le soir mais après : nuit complète. Ce n’est pas un gros problème en soi mais ils ont tendance également à ne pas “obéir” quand on leur donne une consigne. Je suis fatiguée de m’énerver sans résultat, je ne pensais pas que les enfants pouvaient être désobéissant aussi tôt ! Pouvez-vous nous conseiller sur l’attitude à adopter concernant la non-sieste ? Je n’ai pas trouvé la solution dans votre livre…

    Réponse

    Je comprends votre situation car avec les jumeaux, ce n’est pas énergie x 2, c’est exponentiel! Déjà que les anglo-saxons appellent cet âge: “the terrible twos”! Il y a un malentendu dans votre conception de l’éducation: C’est justement à cet âge là qu’ils ne savent pas obéir. Si vous essayez, vous provoquer devient un jeu pour eux! Il faut vivre à leur rythme, ne même pas escompter de sieste, les distraire sans crier, taper ni punir, cela ne marche pas. Et les occuper le plus possible séparément en se faisant aider de la famille, de la garderie…. Le Weekend, papa en prend un et maman l’autre. Quand ils sont ensemble, les occuper. Ils vont se calmer et prendre l’habitude d’écouter.

    //
  • Question

    Mes enfants, 1 garcon et 1 fille de 13 mois, dorment depuis toujours dans la meme chambre.
    Cela pose probleme depuis 1 mois environ pour les siestes car ils preferent jouer ou discuter tous les 2 que dormir…cette complicite est chouette mais ils ont encore besoin de repos.
    Ils sont gardes dans une mam, y dorment dans la meme chambre mais pas cote a cote, n’ont pas la meme nounou ni tout a fait les memes copains de jeux. Nous essayons le week end de passer des moments privilegies avec un seul des enfants.
    Pensez-vous que leur donner chacun une chambre peut les perturber ?

    Réponse

    Vous faites très bien, en les individualisant souvent dans les moments d’éveil. Pour la sieste, j’achèterais un lit parapluie pour faire sieste séparée. Par contre, pour le sommeil, je ne changerais rien la nuit tant qu’ils dorment bien, les équilibres sont fragiles à cet âge.

    //
  • Question

    J’ai un souci pour l’apprentissage de la propreté (surtout avec l’école qui débute dans 3 semaines où mes jumeaux iront le matin): ma fille sait très bien se retenir mais refuse le pot/les wc, elle demande la couche ou fait pipi par terre dehors. Il y a un mois, elle allait sur le pot, enlevait seule sa couche culotte, faisait pipi, remettait sa couche… Maintenant qu’elle est en culotte, elle refuse d’aller dessus. Son frere va très bien sur le pot pour le pipi, mais ne sait pas réclamer pour le caca (il se cache) et je pense qu’il pourrait faire en couche: est ce que je peux les mettre en culotte avec couche ou pot quand ils ont besoin? Je pense que pour les 3 h d’école, ça ira et ça les laissera aller à leur rythme, car je me suis enervée pour le pot et cela ne me convient pas.

    Réponse

    Il ne faut pas “mettre la pression” sur les enfants pour la propreté par rapport à la rentrée scolaire, sinon, vous allez les bloquer vraiment! La propreté n’est pas obligatoire pour entrer à l’école, il n’y a pas de texte qui permette de refuser un enfant parce qu’il n’est pas encore propre: il ne faut pas que les enfants fassent un rapport entre la maîtrise de leurs sphincters (sphère intime) et l’apprentissage des connaissances (sphère cognitive).

    //
  • Question

    J’ai une fille et un garçon jumeaux. Que pensez-vous de la séparation des jumeaux a l’école maternelle ? La directrice est pour, et moi non…merci pour vos précieux conseils

    Réponse

    Il est en effet classique de demander la séparation des jumeaux pour qu’ils trouvent chacun leur identité propre, se fassent des amis personnels, des relations individualisées avec une maîtresse ou un maître différents. Ceci est surtout vrai pour les homozygotes, car les adultes ont tendance à dire “les jumeaux” pour ne pas se tromper de prénom quand la ressemblance est importante, ce qui est préjudiciable à la personnalité. Cela se pose moins pour les hétérozygotes, d’autant plus pour un garçon et une fille! On accepte alors plus facilement de les laisser ensemble la première année, mais il est tout à fait justifié de les séparer à partir de la deuxième pour permettre à chacun de “respirer “un peu!

    Ceci dit, la directrice est maître de son organisation.

    //