Vos Questions / Mes Réponses


  •  
  • Sujet : jalousie

  • Question

    je suis papa de deux enfant , un petit garçon de 22 mois et une petite fille de 2 mois.
    La naissance et la grossesse de ma compagne ont bien sur été un chamboulement pour notre petit gars, mais avec des temps  de dialogue et du temps pour lui les passages difficiles n’ont pas durés.
    Malgré tout depuis peu il nous tape, se confronte à cette interdiction. Dialogue échange limites sont fixées, sans punition ni violence. Mais depuis 2 jours il frappe sa petite soeur, que pourtant il adore. Nous l’avons puni pour la première fois aujourd’hui par une mise en retrait, puis dans un deuxième temps d’une réexplication des règles de la maison. La punition n’est pas arrivée dès sa première tentative.
    Notre petit garçon est espiègle, très intelligent (décrit très en avance par tous les professionnels s’en occupant) et un vrai rayon de soleil mais ses comportements agressifs nous font peur.

    Réponse

    A 2 mois, on peut mettre le bébé à distance. Ne lui demandez pas de lui faire des bisous: ni tapes ni bisous, les bébés n’aiment pas qu’on les touche. Chansons ou marionnettes. Occupez votre grand très éveillé, il s’ennuie vite… Heureusement qu’il a un papa si attentif! Dolto disait que c’est au moment du bébé que le papa prend toute sa place avec le grand!

    //
  • Question
    J’ai une petite fille de 12 mois qui à la naissance a eu de forts reflux et ne dormait que sur moi jour et nuit, je ne pouvais pas la poser 5 min. Mais depuis ses deux mois, elle a fait toutes ses nuits, je n’ai pas eu de soucis sauf deux fois. Depuis son rhume il y a trois semaines c’est une catastrophe elle se réveille plusieurs fois par nuit parfois, même fatiguée elle chante, dès que nous la couchons elle s’aggripe à nous. Elle demandes bcp de câlins, est devenue jalouse lorsque que j’ai un autre bébé dans les bras. Je lui dis très souvent que je l’aime et je suis fière d’elle, que son papa aussi et qu’on ne la laissera jamais (son papa travail 6/7jours). aujourd’hui je suis très fatiguée, j’ai de grosse difficultés a m’endormir et je dors 3h par nuit, je ne sais pas si c’est un caprice ni comment faire pour l’aider et nous aider.
    Réponse

    Ces épisodes de réveils nocturnes sont très fréquents à cet âge. Donnez-lui du lait au biberon le soir au coucher et au premier réveil, c’est somnifère. Si cela ne suffit pas, allongez vous sur un lit d’appoint à côté d’elle, ou papa. Mais ne la laissez pas pleurer sinon l’angoisse augmentera. Sans doute pense-t-elle que vous allez lui préparer un petit frère ou soeur pendant la nuit…

    //
  • Question

    je rencontre un problème sur ma fille de 4 ans, au niveau de la propreté, elle avait commencé à être propre vers ses 2 ans, quelque chose s’est passé mais quoi? on ne sait pas, s’est elle fait peur lors d’une expulsion de selle, est-ce l’arrivée de son petit frère, peut-être plusieurs choses, je l’ignore…. Avis du médecin et pédiatre: rien d’anormal au niveau médical. Des laxatifs lui ont été prescrits, et traitement homéopatique aussi.

    Ma fille fait ses selles dans sa culotte, se retient, et ne veut pas du tout faire au pot ou bien aux toilettes. La nuit, elle ne veut pas quitter sa couche. Que faire? je ne sais plus.

    Son petit frère de 2 ans et demi, lui, est propre depuis pas mal de temps.

    Ma fille me dit qu’elle veut rester petite (pour attirer l’attention je pense). Cela commence à poser problème à l’école.

    Que faire? qu’avez vous à me conseiller.

    merci encore je ne sais plus quoi faire ni quoi lui dire.

    Réponse

    Cela ne devrait pas poser de pb à l’école si vous acceptez qu’une enfant puisse faire dans le pot, aux WC ou dans sa couche, dès lors qu’elle ne fait pas dans sa culotte. Donc dites-lui: “on a le droit de préférer faire dans sa couche, je te la mettrai quand tu sortiras de l’école”. Lisez les échanges sur mon site, et mon livre “Mon bébé devient propre ».

    //
  • Question

    Je vous envoie ce mail car j’ai absolument besoin d’aide . J’ai accouché il y a 3mois mon aine de 2ans est extrêmement jaloux il est déjà très avancée pour son âge mais la il est devenu ingérable. Que dois je faire pour qu’il l’écoute ce que lui demande ? Aussi il n’arrête pas de taper son petit frère il lui arrache les cheveux le griffe enfin bref il est assez violent avec lui! Je sais qu’un est jaloux mais que doisje faire je ne gère plus la situation et je n’ai aucune autorité .. Comment le punir a cet âge la ?
    Je vous remercie pour votre aide .

    Réponse

    Le plus efficace serait de partager ses émotions: “c’est vrai! C’est énervant d’avoir un bébé qui se fait porter, nourrir, changer, reste à la maison! Alors que nous, il faut qu’on soit grand, qu’on parle, qu’on marche, qu’on obéisse! Mails alors, le bébé, il se fait pipi dessus, il ne sait pas parler, pas marcher, il n’a pas de copains, pour jouer, il ne sait pas taper dans un ballon! Toi, tu as appris tout çà! On est si fier de tout ce que tu sais faire. Bon, en attendant… il faut bien la porter puis qu’elle ne sait rien faire! C’est énervant! Pour elle aussi, la pauvre! On va lui apprendre, elle a de la chance d’avoir une grande soeur comme toi! Si, avec ce discours, cela ne passe pas, voir une psychologue qui l’aidera.

    //
  • Question

    Je vous écris car cela fait un an que notre petite fille nous mène la vie dure : début d’école maternelle difficile, puis arrivée d’une petite soeur. Elle nous a dit, après de multiples colères, qu’elle était triste d’avoir une petite soeur et ne comprenait pas qu’on veuille “changer de bébé”. Nous sommes allés voir une psychologue et cela allait mieux, mais avec cette rentrée scolaire, cela devient encore pire : sa grand-mère vient la chercher à l’école et cela engendre de très fortes colères avec violence physique (frappe et griffe) et quand sa mamie donne le biberon à sa petite soeur de cinq mois, c’est l’explosion. Nous avons essayé de lui expliquer que sa place n’a pas changé, nous avons des moments rien qu’avec elle, mais elle hurle quand nous rentrons le soir, finit par obéir mais en jouant avec nos nerfs. Avec sa soeur en revanche, elle est adorable. Nous pratiquons le “time-out” et ne lui donnons aucune fessée. Et le matin, elle est gaie sur le chemin de l’école mais se renferme une fois franchie la porte de la classe et veut rester avec la personne qui l’emmène (son papa ou moi). Elle dit qu’il y a trop de bruit en classe.

    Réponse

    Le plus efficace serait de partager ses émotions: “c’est vrai! C’est énervant d’avoir un bébé qui se fait porter, nourrir, changer, reste à la maison! Alors que nous, il faut qu’on soit grand, qu’on parle, qu’on marche, qu’on obéisse! Mails alors, le bébé, il se fait pipi dessus, il ne sait pas parler, pas marcher, il n’a pas de copains pour jouer, il ne sait pas taper dans un ballon! Toi, tu as appris tout çà! On est si fier de tout ce que tu sais faire. Bon, en attendant… il faut bien la porter puis qu’elle ne sait rien faire! C’est énervant! Pour elle aussi, la pauvre! On va lui apprendre, elle a de la chance d’avoir une grande soeur comme toi!”

    Le 15 sept. 2014 à 21:35, emilie.choffat@free.fr a écrit :

    Bonjour Madame,

    //
  • Question

    Mon fils de 4 ans est un petit garçon très éveillé et assez timide. Il a toujours bien dormi les nuits à l’exception des périodes des 9 mois et 18 mois lorsque j’attendais sa petite soeur mais ces problèmes de sommeil ont été réglés. Il y a un an, alors que sa soeur avait 9 mois, il n’a subitement plus voulu s’endormir seul dans sa chambre. Nous avons pensé avec mon mari que cela n’allait pas durer et avons décidé de rester sur le fauteuil mais sa peur n’a cessé d’augmenter et nous avons installé, sur les conseils de mon médecin, un matelas à côté de notre lit, ce qui l’a rassuré dans un premier temps et nous a permis de dormir. Il est rentré en petite section de maternelle progressivement à la demi-journée car j’ai pris un congé parental. Alors qu’il était rassuré dans notre chambre, il s’est mis à avoir peur même à coté de nous. Nous avons essayé de le maintenir dans sa chambre, en vain, et avons fini par décider de le forcer à s’endormir dans son lit : depuis le début de l’année, mon mari ou moi restons sur le fauteuil à tour de rôle pour qu’il s’endorme. Les nuits où il se réveille, l’un de nous s’installe à côté de lui sur un matelas pour l’habituer à nouveau à son lit. Pouvez-vous nous donner un conseil car nous sommes épuisés de nous lever plusieurs fois par nuit. Nous avons remarqué que si notre fils fait la sieste l’après-midi et quelle que soit l’heure, il n’arrive pas à s’endormir seul, a peur, dort d’un sommeil léger et se réveille plusieurs fois par nuit. Que faire ? Pouvez-vous nous donner quelques conseils ?

    Réponse

    Vous l’avez bien accompagné en suivant les conseils de votre médecin, sans le laisser avoir peur. Pour avancer, déjà, vous devriez essayer de supprimer la sieste, en l’occupant le + possible. A cet âge, il est normal de ne plus avoir besoin de tant de sommeil… Profitez des vacances pour voir à quelle h il se réveille quand il n’y a pas d’impératif: vous pourrez calculer sur plusieurs jours ses besoins de sommeil réels. Alors, en sachant à quelle h il doit se lever quand il va à l’école, vous saurez à quelle h il devrait s’endormir pour ne pas être fatigué. La technique de mettre un lit d’appoint dans sa chambre serait moins fatigante que le fauteuil. Et si vraiment, cela ne passe pas, vous pouvez consulter une psychologue qui l’aidera à chasser ses peurs…

    //
  • Question

    Je suis enceinte de 5mois j’ai prévenue la semaine dernière mon fils de 17mois qui selon moi avait déjà tout compris et je ne sais pas comment gérer la situation il est devenu agressif il tape mord tire les cheveux et répète beaucoup le mot “bébé” .. A la crèche les auxiliaires ne le reconnaissent plus me disent elles qu’il fait beaucoup de caprices.. Que faire ?? Merci ps: je vois adore vous étiez ma pédiatre lorsque j’étais plus petite :)

    Réponse

    Je suis ravie d’avoir ainsi de vos nouvelles!
    Dites à votre garçon que “les bébés ne savent rien faire, que lorsqu’il va naître, il ne saura pas parler, pas marcher, il ne pourra pas se faire de copain… le pauvre. Il va falloir tout lui apprendre, et il (elle) va beaucoup t’admirer, comme nous t’admirons, toi qui a appris tout çà!” Et vous verrez, cela va aller mieux! Vous me tenez au courant?

    //
  • Question
    Notre fils a 27 mois et sa soeur qui vient de naitre a 2 mois et demi.
    Depuis 15 jours, il ne veut plus s’endormir seul comme à son habitude et se réveille la nuit en pleurant et en nous appellant.
    Nous imaginons bien qu’il y a un lien avec l’arrivée de sa soeur d’autant plus qu’elle dort dans notre chambre pour le moment mais ne savons pas bien qu’elle attitude adopter. Pour l’instant nous répondons à sa demande et nos quelques tentatives pour être ferme se sont soldées par un échec.
    Comment faire pour ne créer de mauvaises habitudes?
    Réponse

    Oui, cette réaction est classique à la naissance du deuxième. Il est normal que le bébé soit dans votre chambre pendant les 6 premiers mois. Pour le grand, je vous conseille de mettre un lit d’appoint dans sa chambre et d’affirmer clairement que vous ne le laisserez pas du tout s’angoisser d’être seul. Vous vous allongez prés de lui (éventuellement avec le bébé), ou le papa vient, pour tout endormissement ou besoin de ré-endormissement, sans jamais le laisser pleurer. N’ayez pas peur des mauvaises habitudes, c’est parce qu’il aura confiance qu’il redeviendra serein.

    //
  • Question

    Je suis maman de 2 petites filles. L’aîné de 6 ans est en CP. C’est une petite fille gaie, bien intégrée et qui progresse normalement à l’école.
    Depuis maintenant 1 an, sans événement particulier, elle fait pipi régulièrement la journée dans sa culotte aussi bien à la maison qu’à l’école.
    La nuit elle dort bien et ne fait pas pipi au lit.
    Sur les conseils de notre pédiatre, nous avons vu une psychothérapeute mais cela n’a rien changé. Elle a fait un travail sur “sa peur de grandir” et la confiance en elle.
    Les récompenses ou autres motivations n’ont également pas d’influence. Il semble que ce soit inconscient et indépendant de sa volonté.
    Nous avons volontairement laissé passer du temps, lâcher prise sur la situation mais sans succès…
    Que faire pour l’aider ? Je ne sais plus et je crains que les enfants à l’école se moquent d’elle et qu’elle soit isolée. Ce serait terrible pour elle très sensible.
    Pouvez-vous me donner d’autres conseils ?

    Réponse

    C’est ce qu’on appelle une énurésie diurne: la journée mais pas la nuit. Elle est bien suivie par un pédiatre, elle se retient bien pendant son sommeil.

    Si ce sont de le plus souvent de “petites fuites” parce qu’elle est très joueuse, c’est encore fréquent à cet âge. 
    Si ce sont de grands pipi, n’importe où, il y a une forme de protestation que le psy va faire émerger pour arriver à la régler.
    Restez bienveillante, faites-lui penser à aller aux toilettes avant chaque sortie, et si elle vous dit “j’ai pas envie”, dites-lui “c’est justement quand on n’a pas envie qu’il faut y aller, pour que çà ne déborde pas ensuite”, et continuez le suivi psy. Cela va cesser, mais le suivi est indispensable.
    //
  • Question

    Bonjour, je suis la maman d’une petite fille de 2,5 ans et d’un petit garçon de 1an (insuffisant rénal dû a 1 malformation des 2 reins).
    Ma petite fille a un fort caractère, elle aime bien son frère mais le tape, le mord. Depuis septembre,elle va à l’école toute la journée (elle est propre la journée mais pas encore la nuit), et tout se passe très bien. Sauf que depuis novembre, systématiquement elle fait pipi à la sieste à l’école (et chez nous) et quand elle est en colère ou quand on ne fait pas ce qu’elle veut elle demande à faire pipi ou se fait pipi dessus. On a tout essayé (y compris le médecin) et on souhaite qu’elle continue à aller à l’école car ce serait une régression.

    Réponse

    Elle est encore très petite! c’est vraiment difficile d’avoir vécu avec toutes les inquiétudes suscitées par la santé du bébé, qui ont trait à la fonction urinaire

    - et de devoir aller à l’école toute la journée alors que lui a droit de rester (avec maman…?) pour justement des raisons de pipi!
    Déjà que je ne conseille jamais de mettre l’enfant toute la journée à l’école la première année, mais seulement le matin, alors en plus dans ce contexte, je ne vois pas pourquoi vous persistez? Pour ne pas “régresser”? Mais ce ne serait pas “régresser”! Ce serait juste comprendre les signaux envoyés par votre petite fille…
    Mon conseil: cesser l’école l’après-midi jusqu’aux vacances de Pâques au moins… Mettre des couches la nuit. Et si les accidents persistent éveillée, vous donner quelques séances avec une psychologue pour l’aider à mettre de l’ordre dans ses émotions.
    //
  • Question

    J’ai un petit garçon de 21 mois et une petite fille  d’un peu plus d’un mois.

    Dès que mon fils s’approche de sa soeur, il la frappe, que ce soit avec ses mains ou ses jouets et il continue si j’essaye de l’en empêcher ; il fait également preuve de plus d’agressivité en général que ce soit dans ses réactions (pleurs, cris) et face aux autres (ses copains ou moi). Je pensais l’avoir bien préparé à l’arrivée de ce bébé en lui expliquant que je devrais beaucoup lui consacrer du temps, la porter, mais que je l’aimerai toujours autant, lui. Depuis la naissance, je lui répète que je sais que le bébé n’est pas intéressant pour lui, qu’il a le droit de ne pas l’aimer, mais qu’on ne tape pas. Je ne sais plus comment réagir et lui faire comprendre, il m’arrive de me fâcher, j’essaye de lui expliquer quand on est tous les deux, de lui répéter que je l’aime, qu’il fait plein de choses bien que sa soeur ne sait pas faire, mais visiblement rien ne fonctionne. Je suis mère au foyer, donc mon fils avait l’habitude d’avoir toute mon attention, que je le bichonne et le porte beaucoup, or j’ai eu une césarienne donc je ne peux pas vraiment le porter depuis la naissance et le bébé pleure dès que je la pose donc je la garde presque tout le temps contre moi.

    Je comprends une partie de la frustration de mon fils mais son comportement violent m’inquiète et m’attriste beaucoup ; comment puis-je améliorer cette situation svp ?

    Réponse

    Vous semblez bien seule, je ne lis pas que le père, les grands parents, une nounou, la crèche, vous aident… Confinés l’un sur l’autre à 3, l’aîné est piégé dans sa question: et moi, je n’ai plus les bras de maman. Il se sent abandonné. Il faut absolument être aidée dans cette situation par votre entourage, qui donne à l’aîné l’opportunité de s’ouvrir au monde. Sachez vous trourner vers votre famille, une marraine, une « maison verte » et dire Help!

    //