Vos Questions / Mes Réponses


  •  
  • Sujet : encoprésie

  • Question
    Mon garçon de 2 ans et demi est propre la journée pour le pipi. Pour le caca, c’est plus compliqué. Il ne signale jamais son envie, refuse le pot quand on le prend en flagrant délit. Résultat : le caca se retrouve toujours dans le slip. De plus, il ne pousse pas et fait sa selle en 4 fois une fois tous les 3 jours . Sa nounou le dispute. Son père et moi lui expliquons à chaque fois qu’il va bientôt y arriver. Que faire ?
    Réponse

    La nounou croit bien faire mais il ne faut surtout pas le disputer, il risque de bloquer de façon bien plus prolongée (encoprésie)! Regardez mes réponses sur “la propreté à la couche”

    //
  • Question

    Ma fille de 2 ans a appris à être propre très tôt il y a environs 6mois. Nous sommes partis pour plus de deux mois de voyage et je la fais souvent garder. Depuis deux semaines elle recommence à se faire caca dessus,pour le pipi elle va au pot. J’ai essayé la méthode forte ça ne marche pas,j’essaye de lui parler en vain. Que dois je faire?

    Réponse

    Il faut lui remettre sa couche pour la selle, après le petit déj et le goûter ou avant le bain. Pouvez-vous lire mes autres réponses sur le sujet?

    //
  • Question

    mon fils de 6 ans et demi n’est toujours pas propre (ni pipi , ni caca) de jour comme de nuit, il voit une psychologue depuis 2 ans. Quand je suis allée consulté un urologue en janvier qui m’a dit qu’a son âge c’était normal… Mais ça devient de plus en plus gênant pour mon fils et problématique pour son entourage. Même en lui répétant d’aller au toilettes toute les demie heure en journée, il arrive quelques petits accidents, rarement il lui arrive de ne pas se faire  dessus dans la journée, mais il n’y a pas une seule nuit où il ne fait pas pipi, pourtant je lui laisse la porte entrouverte et une veilleuse pour qu’il puisse aller aux toilettes qui sont juste en face de sa chambre, sa psychologue m’a conseillé de ne plus lui mettre de couche pour dormir, donc depuis quelques c’est ce que je fais mais aucune évolution à été constatée… Dois-je lui remettre ou continuer sans couche? Il ne dit rien quand il a des accidents et si personne ne le remarque il peut rester dans son pipi ou caca longtemps, surtout à l’école alors que les enseignants et le directeur sont au courant de son problème. Je ne sais plus quoi faire, quoi lui dire, ni vers qui me tourner pour qu’il puisse se sentir mieux car je le sent qu’il est très mal ) l’aise avec ce problème, j’essaie de le rassurer mais pas évident avec les copains-copines qui se moque de lui et lui répète sans cesse que c’est un bébé…  Qu’en pensez-vous?

    Réponse

    Il faut distinguer les accidents de pipi, de selles, de jour, de nuit.

    D’abord s’occuper du jour. Pour la nuit lui dire, dès lors que l’essai conseillé à juste titre par la psychologue n’a pas fonctionner: “pas grave, tu dors trop fort, je te mets une culotte spéciale, ce n’est pas ta faute, cela passera tout seul”. Pour les selles, lui dire: “je te mettrai une couche quand on sera rentré à la amidon, tu pourras faire caca dedans” pour voir si, ainsi, il ne fait plus de selle dans sa culotte, évitant ainsi les humiliations. Pour le pipi de jour, c’est là qu’il faut obtenir un premier réel progrès, en l’accompagnant toutes les 3h : il faut vider sa vessie même quand on n’a pas envie, comme çà, pas d’accident”. Et suivre avec la psychologue les résultats.
    //
  • Question

    Mon fils a 3,5 ans. Il rentre à l’école en septembre 2014 dans 1 mois et demi.

    depuis 2 jours à notre demande et insistance, on lui a retiré la pull ups pour le slip.

    Hier, on le sollicitait avec mon mari toutes les heures et demi environ et 2 pipi culottes, le reste du temps pipi sur le pot.

    mise en place d’un jeu, le premier arrivé au toilette fait pipi et cela fonctionne.

    Aujourd’hui, 2 pipi culottes aussi avec sollicitation de notre part jusque 19h30. Entre 19h30 et 20h00, deux pipis de façon volontaire sans sollicitation de notre part.

    le nuit couche systèmatique avec couche super pleine le matin.

    par contre, hier 1 caca culotte en allant se cacher, 1 dans le pot et 1 autre petit dans la culotte

    aujourd’hui, 2 cacas culotte en allant se cacher.

    aujourd’hui,on a proposé le pot car il avait simplement commencer dans la culotte, il a pleuré mais c’est ma faute j’ai crié (un peu marre de la journée)

    mon mari s’énerve très très facilement cri après notre fils lorsqu’il y a un raté alors que ce matin, l’un des pipis culottes a été commencé dans la culotte, il a couru en disant pipi et a fini sur le pot. je lui ai juste dis mon mécontentement sans crier.

    que faire pour le caca, car on ne veut qu’il tombe dans l’encoprésie et à l’école, ils ne supporteront pas les accidents et feront à notre fils des réflexions débiles.

    Réponse

    Il faut distinguer l’émission des urines et des selles:
    – pour les urines, vous avez l’air prés du but. Mais si vous vous mettez trop la pression, maman est énervée et papa gronde, il risque de se faire dessus, par peur!. Laissez-le pendant les vacances en petits caleçons sans couches, ne faites plus de réflexions, à la rentrée, ce sera venu tout seul. En +, il imitera les copains. Et s’il y a un accident, la maîtresse le comprendra, elles sont habituées.
    – pour les selles, il est fréquent que l’enfant ait encore besoin de sa couche “pour faire”, mise une h après le déjeuner, une h avant le coucher, tout en jouant. Cela évite blocage et encoprésie. Quand il ira à l’école, il saura très bien se retenir et attendre la couche à la maison.
    – Enfin, la nuit, c’est normal jusqu’à 5 ans
    Keep cool!

    //
  • Question

    Ma fille a 4 ans et demi et je suis séparée de son papa physiquement depuis 4 mois environ.
    Nous avons été contraint de vendre la maison que nous avions construit 1 an auparavant et habitons chacun dans un appartement avec le principe de la résidence alternée. Depuis 2 mois env notre fille se retient de faire caca, elle se cache dans un coin. Au début elle était constipée mais avec un régime adapté et du Forlax, ses selles se sont ramollies, ce qui fait qu’elle a des “fuites” dans sa culotte avant de finalement aller au wc aux de plusieurs jours. Nous ne savons pas quoi faire et pensons qu’il s’agit d’un blocage psy, d’autant qu’elle réclame souvent de rester chez maman ou mami plutôt que d’aller chez papa. Il faut savoir que j’ai quitté son papa pour un autre homme et qu’il le vit encore très mal. Pouvez-vous m’aider ?
    merci

    Réponse

    Vous analysez très bien la situation. Et oui, cet était d’ “encoprésie” est psychologique. Il ne faut pas le laisser s’installer car plus cela dure, avec les réflexions maladroites des uns et des autres, plus ce sera difficile à passer… Je vous conseille de lire et faire lire, à Mamie, à Papa, mon livre “Mon bébé devient propre” pour éviter certaines erreurs. Et ce serait surement utile d’avoir quelques entretiens avec une psychologue…

    //
  • Question

    J’ai appliqué pour ma fille la méthode de la propreté à la couche de votre livre “Mon bébé devient propre”, qui lui a permis d’être propre in extremis pour sa rentrée à l’école à 3 ans et demi. Elle continue en revanche à mettre des couches pour ses selles (et la nuit). C’est une enfant qui a un léger retard moteur (marche à 17 mois, elle est suivie en kiné et psychomotricité, ce qui lui a permis d’apprendre très récemment à sauter et à pédaler), et un gros manque de confiance en elle, bien qu’il y ait eu de gros progrès ces derniers mois. Il y a quelques semaines, elle a eu un accident à l’école, qui l’a beaucoup perturbée (je l’ai retrouvé quasiment prostrée), et dans l’heure qui a suivi, elle a eu une envie pressante dans un endroit public et a enfin fait une selle aux toilettes à cette occasion. Elle a recommencé (difficilement) le lendemain, et nous croyions donc le problème réglé. Malheureusement, la situation a au contraire empiré, allant vers l’encoprésie, avec plusieurs micro selles dans la culotte chaque jour, et même des accidents pipi à la sieste alors qu’elle n’en avait plus depuis des mois. J’ai réussi à convaincre mon mari de la laisser remettre une couche pour les selles, mais je m’inquiète tout de même : quand va-t-elle arriver à faire ses selles aux toilettes, et surtout comment éviter de basculer vers l’encoprésie ?

    Réponse

    Comme vous le voyez avec le petit drame qui s’est passé, le stress aggrave les problèmes de propreté. Après qu’elle ait choisi une option positive: sa couche seulement en cas de besoin, voilà que surviennent des émissions inappropriées dans la culotte: c’est “l’encoprésie”  Toute culpabilisation et punition aggraveraient la situation. Il faut voir une psychologue qui pourra analyser l’épisode aggravant, sa capacité à verbaliser ses émotions, et conseiller ses deux parents sur la bonne stratégie. En attendant cette consultation, dites-lui que “ce n’est pas grave, c’est parce que tu as eu très peur, nous te donnons la couche tranquillement”. Puisque ce sont les vacances, mettez-lui la couche après chaque repas et la culotte le reste du temps, sans plus de commentaires en cas d'”accident”.

    //