Vos Questions / Mes Réponses


  •  
  • Sujet : Eczéma

  • Question

    Mon fils de deux ans a été victime, ce printemps, d’un violent eczema qui est apparu quelques jours après avoir été vacciné. Je lui ai appliqué, avec beaucoup de réticence, une crème contenant de la cortisone. L’eczéma partait mais revanait de plus belle par la suite. J’ai donc fait soigné mon fils par un homéopathe et une kinésiologue. J’ai, selon les conseils de France Guillain, supprimé les produits laitiers de vache (facteur aggravant) et ai pratiqué sur mon fils, le bain dérivatif.
    L’eczéma a complétement disparu pendant quelques mois. En ce moment, il réapparait mais de manière beaucoup moins violente tout de même.
    Docteur, je suis une maman bio. Je suis très soucieuse de ce que va ingurgiter mon enfant même si on me regarde un peu comme une “allumée”. J’ai remarqué que, par deux fois, après avoir été gardé par sa mamie (ma belle-mère), qui cuisine tout au beurre, qui offre à ses petits enfants yaourts indistriels, vache qui rit et cie, gâteaux industriels, etc., que mon fils, le surlendemain, avait des plaques d’eczéma derrière les genoux. J’ai peur d’en parler à ma belle-mère de peur de créer un malaise dans la famille. Et puis je n’ai fait cette observation que 2 fois et ne voudrais pas en tirer des conclusions trop hâtives.
    En revanche, on m’a fait la remarque étrange, que, si mon fils avait de l’eczéma, cela provenait de la mère; car, cela va sans dire, mon entourage me considère comme une mère-poule qui couve trop son enfant et qui, en d’autres thermes, l’étoufferait. Je suis extrèmement blessée de ce genre de remarque.

    Réponse

    Vous ne pouvez pas incriminer tel ou tel aliment, ou votre belle-mère, juste parce qu’il y a eu une poussée qui peut tout à fait être sans rapport, car c’est ainsi qu’évolue l’eczéma… Si votre enfant a juste de petites plaques peu gênantes, les exclusions alimentaires diverses sont parfois plus traumatisantes psychologiquement: “tu n’as pas le droit à çà.” “Montrez moi ce que vous lui donnez.” “Non, c’est mauvais pour toi”… les enfants finissent par se penser moins bien que les autres!; Si vraiment l’eczéma est une gène, avec poussées de grattage, de surinfection, demandez un bilan précis à un allergologue pour y voir clair.

    //