Vos Questions / Mes Réponses


  •  
  • Sujet : école

  • Question
    je suis maman d’une petite Juliette de 3ans et demi. Elle a acquis la propreté la veille de la rentrée scolaire. C’est une petite fille très vive et intelligente avec parfois des réfexions déconcertantes pour son âge. Elle parle très bien et utilise parfois un vocabulaire très varié pour son âge. Ce qui contreverse avec sa toute petite taille. Elle est très active et n’arrête pas de chercher une nouvelle idée. Cela fait 2 mois que ça ne se passe plus bien à l’école. Elle n’écoute pas, va à l’encontre des règles, déchire ses dessins une fois fini, refuse les siestes, hurle dans les couloirs. Elle fait pipi sans cesse dans sa culotte, jusqu’a 10 fois par jour. En contrepartie lorsqu’elle participe aux activités de l’école, elle réussi très bien. L’école a tiré la sonnette d’alarme. Pour eux ma fille est en détresse.
    Réponse

    Ecoutez l’alerte de l’école. Le rythme de l’école est souvent très dur, avec la cantine, les récréations tumultueuses, les 25 enfants que doit gérer la maîtresse… finalement peu de temps de vrai travail avec la maîtresse pour une enfant précoce! Pouvez-vous alléger l’école?

    //
  • Question

    Un second message concerne cette fois notre fille de 4 ans.

    Très active depuis son plus jeune âge, elle a toujours aimé sortir, se promener mais depuis quelques semaines, elle refuse de s’habiller et reste en pyjama toute la joournée le week end.

    Nous avons eu des moments difficiles car elle répète très souvent qu’elle ne veut pas aller à l’école le matin et traine pour tout: se lever, choisir ses vêtements, se préparer… et elle pleure fréquemment, dit qu’elle a mal au ventre ou qu’elle a mal dormi. La veille déjà, elle demande si elle a école le lendemain!

    Récemment, j’ai passé une journée avec l’aîné qui réclamait un peu plus mon attention et depuis c’est encore pire avec elle.

    Un matin,j’ai dû la mettre de force dans la voiture sans chaussures, sans veste et sans bonnet en plein hiver!

    J’ai l’impression qu’elle s’oppose à tout ce que je veux et à côté de ça, elle ne veut pas que son père s’occupe d’elle ni la couche, elle pleure en me réclamant. C’est totalement déroutant!

    Elle a refusé d’aller à un anniversaire alors que j’avais posé un après midi de congé pour l’accompagner.

    Je n’y comprends plus rien… d’un côté, elle semble avoir du mal à se séparer de moi et de l’autre, elle m’en fait voir de toutes les couleurs.

    Que puis-je faire pour que nos relations soient plus apaisées?

    Réponse

    Il semble qu’elle ait en effet du mal à se séparer de vous parce qu’elle a une phobie de l’école? Et elle vous en veut donc quand vous êtes ensemble, elle vous exprime sa colère de ne pas être comprise. Si elle est en petite section et si vous le pouvez, essayez de la reprendre à midi, c’est peut-être la cantine qui pose problème? Ou la récréation? Ou les toilettes?

     

    //
  • Question

    Ma fille a eu 3 ans en août, et sa pettie soeur est née à ce moment là. Pendant un mois elle n’a pas eu de couches mais faisait 8 fois par jour dans la culotte, jusqu’à ce que je revienne aux couches. (J’avais essayé 15 jours l’été de ses deux ans, même résultat). Nous sommes fin novembre, l’école refuse de l’a prendre, quand j’essai de lui enlever la couche il y à plusieurs accidents par jour, du coup avec le bébé je ne me sens pas capable de lui enlever. L’école me dit de l’emmener chez un pédopsychiatre, qu’en pensez-vous ?

    Réponse

    Commencez par ne la mettre que le matin à l’école, sans couche: n’incitez pas, ne faites pas la morale, il y a de grandes chances pour qu’elle sache se retenir et imite les autres à la récréé pour aller aux toilettes avec l’assistante. Puis vous la mettrez l’après-midi. et si vraiment en effet, cela ne marche pas, vous pourrez consulter un pédopsy ou une psychologue.

    //
  • Question
    J’ai une fille de 2 ans et demi. Elle est propre pour le pipi depuis 4 mois. Elle y va seule, quand elle en a envie. Il n’y a jamais eu d’accidents. Par contre, pour le caca, elle refuse d’aller sur le pot ou les toilettes. Elle hurle, pleure, se retient. Cela peut durer des heures. Elle me demande que je lui mette une couche et qu’elle aille au dodo. Elle fait généralement caca pendant la sieste. Mais il arrive qu’elle est envie à d’autre moment. Que dois-je faire ? Lui mettre une couche et la mettre au lit comme elle le demande ? Comment lui enlever cette peur de faire caca hors de la couche ? Je suis désemparée de voir ma fille se mettre dans des états comme cela.
    Dois-je la mettre à l’école ? Est-ce-que cela l’aidera ? Je suis actuellement à la maison jusqu’à ses 3 ans.
    J’espère que vous pourrez me répondre et apporter une solution pour ma fille.
    Réponse

    Il n’y a pas de rapport entre la propreté pour les selles et l’école. Si vous l’y mettiez elle se reteindrait. Laissez-la faire sa selle dans la couche, lisez d’autres réponses dans mon site sur ce sujet (fréquent), mon livre “Mon bébé devient propre”, et revenez vers moi si ce n’est pas clair.

    //
  • Question

    Mon fils de 6ans refuse de faire pipi a l école. Donc de 8h du matin (heure ou il fait pipi a la maison) jusqu’à 17h , heure d arrivee de l ecole, mon fils n a plus urine.Quand on le questionne, il dit”mon pipi ne veut pas passer”, ou bien” les toilettes sont sales, il y a des araignees”,”j arrive pas a ouvrir le bouton”,”je veux pas fermer la porte a clef”.On lui a mis une ceinture pour eviter de fermer le bouton du pantalon et on a eu une discussion son pere et moi avec notre fils ….Pas de changement.Donc j ai vu a 2 reprises sa maitresse , mais pas de probleme avec ses camarades .Elle va le faire aller aux toilettes avant la recréation….Ma question est pourquoi se retient il toute une journee ? Pensez vous que je dois m’inquieter?

    Réponse

    Je suppose qu’à la maison, il ne se retient pas? Avez-vous demandé à l’accompagner aux toilettes pour voir comment c’est? Il a suffi qu’un enfant l’ait poussé, enfermé, pour qu’il se retienne… Il saura peut-être vous raconter en allant avec lui.

    //
  • Question
    Depuis deux semaines, la maitresse de ma fille qui va bientot avoir 5 ans me dit que depuis 15 jours elle a du retard dans son travail et qu’elle bavarde beaucoup. Hier elle a lancé du sable sur un copain et joué avec l’eau. Elle est en GS. J’aimerais savoir comment moi je dois réagir lorsqu’elle rentre de l’école. Dois je la punir ? J’aimerais qu’elle s’intéresse plus à l’école. Jusqu’aux vacances de la Toussaint, tout se passait bien mais depuis cela ne va pas. Je m’inquiète. Je voudrais savoir comment l’aider ?
    Réponse

    On dirait qu’elle est en colère pour quelque chose, alors que tout allait bien avant et que tout va bien à la maison? Dites-lui qu’elle est une très gentille petite fille et qu’elle doit être énervée par quelque chose? Si cela ne se calme pas, demandez RV avec la psychologue attachée à l’école?

    //
  • Question

    Mon fils qui aura trois ans en décembre prochain est rentré à l’école il y a quinze jours. Les jours précédents, il faisait pipi sur le pot ou les toilettes quand on l’y mettait mais faisait caca dans la culotte. Depuis la rentrée, il ne fait pas caca à l’école mais soit dans son slip soit dans les toilettes à la maison. En revanche, il fait pipi dans son slip à l’école de 1 à 4 fois par jour. La maîtresse suggère qu’il n’y aille que le matin mais j’ai peur que cela ne change rien et qu’au contraire il se sente puni voire exclu de l’école alors qu’il aime y aller. En outre, son père et moi travaillons toute la journée et il serait gardé par la jeune fille qui vient les chercher lui et sa sœur après l’école. Je me sens démunie. Nous manions tantôt l’encouragement tantôt le haussement de ton. Que faire ? Que dire à la maîtresse ?

    Réponse

    Cette situation est en effet courante, surtout chez les garçons. Elle évolue spontanément si on n’angoisse pas l’enfant. Ecoutez la maîtresse et ne le mettez que le matin, la journée est très longue en PS. Rassuez-le, il aura la couche en sortant de l’école. Il est probable qu’il suivra bientôt les autres à la récréation pour pipi. A condition que vous ne vous en mêliez pas…

    //
  • Question

    Je me permets de vous contacter car ma fille de deux ans et sept mois est propre à la couche mais ne fait rien sur les toilettes ou le pot, voire le refuse catégoriquement.
    Lorsqu’elle a envie de faire pipi ou sa selle, elle demande une couche. Si je refuse, elle s’énerve, pleure.
    Une fois la couche obtenue, elle y fait ses besoins dans les trois minutes.
    Sans couche elle est capable de se retenir 4-5h…. c’est long! Est ce mauvais de se retenir à ce point?
    L’école débute dans 5 jours et elle n’a jamais fait que trois pipi dans son pot… Et une selle une fois qui lui a fait un peu peur..
    Ira-t-elle aux wc a l’école ? (Ça l’intrigue!)
    Dois je dire a la maîtresse qu’elle est propre à la couche ou juste qu’elle est propre tout court et voir venir.
    Pour l’instant je lui mets ses couches, j’essaie de ne pas lui parler de WC a tout bout de champs, de la laisser décider.

    Réponse

    Vous pouvez vous rassurer: elle ne fera pas dans sa culotte à l’école, elle suivra probablement les autres enfants et fera pipi aux WC. Elle attendra d’être à la maison pour faire sa selle dans la couche que vous lui proposerez dès son retour. Très peu d’enfants font leur selle à l’école, il n’y a pas d’intimité. Ne lui en parlez plus, vous allez vraiment finir par créer un problème. Et n’en parlez pas à la maîtresse. Laisser faire votre petite tranquillement.

    //
  • Question

    Mon fils a 3,5 ans. Il rentre à l’école en septembre 2014 dans 1 mois et demi.

    depuis 2 jours à notre demande et insistance, on lui a retiré la pull ups pour le slip.

    Hier, on le sollicitait avec mon mari toutes les heures et demi environ et 2 pipi culottes, le reste du temps pipi sur le pot.

    mise en place d’un jeu, le premier arrivé au toilette fait pipi et cela fonctionne.

    Aujourd’hui, 2 pipi culottes aussi avec sollicitation de notre part jusque 19h30. Entre 19h30 et 20h00, deux pipis de façon volontaire sans sollicitation de notre part.

    le nuit couche systèmatique avec couche super pleine le matin.

    par contre, hier 1 caca culotte en allant se cacher, 1 dans le pot et 1 autre petit dans la culotte

    aujourd’hui, 2 cacas culotte en allant se cacher.

    aujourd’hui,on a proposé le pot car il avait simplement commencer dans la culotte, il a pleuré mais c’est ma faute j’ai crié (un peu marre de la journée)

    mon mari s’énerve très très facilement cri après notre fils lorsqu’il y a un raté alors que ce matin, l’un des pipis culottes a été commencé dans la culotte, il a couru en disant pipi et a fini sur le pot. je lui ai juste dis mon mécontentement sans crier.

    que faire pour le caca, car on ne veut qu’il tombe dans l’encoprésie et à l’école, ils ne supporteront pas les accidents et feront à notre fils des réflexions débiles.

    Réponse

    Il faut distinguer l’émission des urines et des selles:
    – pour les urines, vous avez l’air prés du but. Mais si vous vous mettez trop la pression, maman est énervée et papa gronde, il risque de se faire dessus, par peur!. Laissez-le pendant les vacances en petits caleçons sans couches, ne faites plus de réflexions, à la rentrée, ce sera venu tout seul. En +, il imitera les copains. Et s’il y a un accident, la maîtresse le comprendra, elles sont habituées.
    – pour les selles, il est fréquent que l’enfant ait encore besoin de sa couche “pour faire”, mise une h après le déjeuner, une h avant le coucher, tout en jouant. Cela évite blocage et encoprésie. Quand il ira à l’école, il saura très bien se retenir et attendre la couche à la maison.
    – Enfin, la nuit, c’est normal jusqu’à 5 ans
    Keep cool!

    //
  • Question

    Nous avons un garçon qui a eu 3 ans en fin d’année et une fille qui vient de naitre.
    Notre garçon, même seul, a toujours été actif dans sa journée. Comme tout enfant, il teste quotidiennement les limites mais ce qui nous déroute le plus c’est l’impression que rien ne l’affecte (sentiment partagé avec l’équipe de la crèche à l’époque et maintenant de l’école).
    Il est à l’école depuis la rentrée et il n’y a pas une semaine sans que j’entende qu’il a été dur, qu’il ne tient pas en place, qu’il n’écoute pas…tellement dur qu’il risque d’etre exclu de la cantine (dernièrement il a craché par terre, jeter sa nourriture et s’est roulé par terre)…(je ne sais d’ailleurs pas comment m’organiser si cela se produit)..Nous sommes passés helàs par toutes les phases: dialogue, punitions, fessées (que je regrette amerement, chantage même!!)
    Avec l’arrivée de sa soeur, nous pensons l’avoir préparé au mieux(photos de lui petit utilisant le meme matériel et mobilier que sa soeur, puis du temps à lui consacrer : jardinage, cuisine, histoires du soir, promenades etc etc..)
    mais rien n’y fait, soit il écoute à la maison et est excecrable à l’école soit c’est l’inverse…Les 15 jours de vacances ont été particulièrement laborieuses…je suis fatiguée et je commence à perdre patience…avec son papa, nous lui parlons beaucoup de ce qui se passe en journée, il comprend tout à fait ce qu’on lui dit…
    que faire?????
    maman meurtrie en détresse!!

    Réponse

    Ce petit garçon à l’air très éveillé, ce qui présage une bonne évolution. Mais votre fatigue et les réflexions désagréables que vous entendez à son sujet vous conduisent à être plus excédée que bienveillante. Cris, gronderies et punitions l’endurcissent et c’est un cercle vicieux. Est-ce qu’il y aurait une “maison verte” – concept de Dolto – dans notre ville? Une ludothèque? Ces endroits où il y a souvent des psychologues pour observer vos relations et défaire les malentendus?

    //
  • Question
    J’ai une autre préoccupation qui est la suivante. Que vont devenir les enfants qui vont rentrer à l’âge de 2 ans, dans une structure qui n’est pas du tout adapté à leur âge, dans du bruit permanent et des consignes impossibles à respecter si jeune? J’en suis horrifiée pour eux.
    Ai-je raison ou tort de m’inquiéter autant? 
    A savoir que ce matin même à l’école, une petite fille qui n’avait pas voulu dire bonjour à la maitresse s’est vu mise au coin et bien sur, elle hurlait. Pour la maitresse, c’était du caprice. Peut-être était-ce tout simplement l’angoisse de quitter sa maman ou autre?
    Réponse
    Je suis comme vous préoccupée par cette idée de scolariser les enfants à 2 ans. Allez sur les podcasts de RTL et vous entendrez mon ITW par Yves Calvi sur ce sujet, qui vous confortera dans ce que vous ressentez.
    //
  • Question

    Bonjour, je suis la maman d’une petite fille de 2,5 ans et d’un petit garçon de 1an (insuffisant rénal dû a 1 malformation des 2 reins).
    Ma petite fille a un fort caractère, elle aime bien son frère mais le tape, le mord. Depuis septembre,elle va à l’école toute la journée (elle est propre la journée mais pas encore la nuit), et tout se passe très bien. Sauf que depuis novembre, systématiquement elle fait pipi à la sieste à l’école (et chez nous) et quand elle est en colère ou quand on ne fait pas ce qu’elle veut elle demande à faire pipi ou se fait pipi dessus. On a tout essayé (y compris le médecin) et on souhaite qu’elle continue à aller à l’école car ce serait une régression.

    Réponse

    Elle est encore très petite! c’est vraiment difficile d’avoir vécu avec toutes les inquiétudes suscitées par la santé du bébé, qui ont trait à la fonction urinaire

    - et de devoir aller à l’école toute la journée alors que lui a droit de rester (avec maman…?) pour justement des raisons de pipi!
    Déjà que je ne conseille jamais de mettre l’enfant toute la journée à l’école la première année, mais seulement le matin, alors en plus dans ce contexte, je ne vois pas pourquoi vous persistez? Pour ne pas “régresser”? Mais ce ne serait pas “régresser”! Ce serait juste comprendre les signaux envoyés par votre petite fille…
    Mon conseil: cesser l’école l’après-midi jusqu’aux vacances de Pâques au moins… Mettre des couches la nuit. Et si les accidents persistent éveillée, vous donner quelques séances avec une psychologue pour l’aider à mettre de l’ordre dans ses émotions.
    //
  • Question
    Ma fille – deux ans et 7 mois; a fait sa première rentrée (deux demi-journées) sans être propre. Elle semble très contente, ne pleure pas après bonne préparation et gros câlins. Elle accepte d’enlever sa couche à l’école (il n’y a pas d’accident là-bas) mais souhaite en remettre une à la maison. Elle a été fort constipée ces deux derniers jours, elle aime garder ses couches sales et quand elle s’assied sur le pot à la maison, n’y fait rien. Je ne sais pas s’il est judicieux de mélanger l’apprentissage de l’école et celui d’aller sur le pot. J’ai préféré retarder l’entrée à l’école au risque de la décevoir un peu. Mon entourage pense que je crée des problèmes ou que je suis impatiente. Je doute. Qu’en pensez-vous s’il-vous-plaît? Merci.
    Réponse
    Il ne faudrait pas, en effet, que la propreté soit liée avec l’entrée à l’école: il n’y a rien à voir entre l’école, lieu du savoir, et la maîtrise sphinctérienne! Aussi, il n’est pas inscrit dans les textes que celle-ci est une obligation pour être scolarisée. C’est juste une demande des enseignants, mais qui tolèrent en fait les petits accidents du début!

    En plus, votre petite fille est parfaitement propre, d’après votre message: elle ne fait pas dans sa culotte à l’école. Donc, pourquoi l’en retirer? Elle préfère avoir sa couche pour faire ses besoins en rentrant? Pourquoi pas? Beaucoup d’enfants sont effrayés par leurs productions, ils ont besoin de cette intimité que donne la couche. Cela passe tout seul si vous ne luttez pas contre et ne fixez pas un calendrier pour “le pot” ou les WC… Féicitez-la de ne pas faire dans sa culotte et rassurez-là: elle aura sa couche pour faire, à la maison! N’en parlez pas à tout votre entourage, c’est sa vie privée!
    Bonne rentrée.
    //