Vos Questions / Mes Réponses


  •  
  • Sujet : concentration

  • Question
    Mon fils est entré à l’école cette année à l’âge de 3 ans 1/2 sans y aller les après-midi, ce que je trouve largement suffisant étant donné que je viens de me rendre compte qu’il manque de concentration. (D’ailleurs, je suis en pleine lecture de votre livre sur ce sujet) Et la maitresse semble avoir vu le problème mais le décrit comme du papillonnage. Que dois-je faire?
    Réponse
    A cet âge, le développement du langage est le meilleur prédicateur de la concentration: si votre enfant a parlé tôt, fait des phrases, aime que vous lui racontiez des histoires… il va se concentrer. Mais s’il jette le livre, et parle avec retard, demandez un bilan avec une orthophoniste qui donnera déjà un premier éclairage.
    //
  • Question
    Notre aîné a fait son entrée au cp en septembre dernier. Sa maîtresse nous dit qu’il a beaucoup de mal à se concentrer, à terminer son travail dans les temps, qu’il fait tomber ses affaires sans arrêt, mais que pourtant il est tout à fait capable de bien travailler quand il est concentré. En maternelle, on nous a souvent dit qu’il était dans la lune. Il est également très lent (traine souvent pour s’habiller, prendre le petit déjeuner, etc) et il faut toujours soit le faire pour lui, soit lui lancer le défit de « qui sera le 1er à… ». Il a parlé clairement très tôt, marché à 14 mois, est devenu propre du jour au lendemain de jour comme de nuit. Je suis en congé parental depuis le mois de septembre et en profite pour lui faire faire ses devoirs à la maison. Nous nous demandons s’il serait hyperactif avec des troubles de l’attention et s’il faudrait consulter. Sa pédiatre nous dit que les enfants de fin d’année (24/12/2006) ont souvent du mal le 1er trimestre, qu’il manque peut-être de maturité et que tout rentrera très vite dans l’ordre. Il manque également de confiance en soi, a peur de l’échec et me dit souvent que personne ne veut jouer avec lui, alors qu’il est pourtant très sociable. Nous lui répétons que nous avons confiance en lui, que c’est en se trompant que l’on apprend mais il nous arrive également de perdre patience et mettons aussi parfois cela sur l’arrivée du petit frère après 5 ans d’exclusivité. Que nous conseilleriez-vous pour l’aider au mieux ? Nous avons peur de ne pas réagir assez vite ? L’école peut-elle lui faire passer des tests afin de déceler s’il y a quelque chose ou est-ce préférable de les faire en extérieur ? Nous vous remercions.
    Réponse

    Vous précisez que votre enfant a parlé tôt, or lorsque le langage est précoce, la concentration en est facilitée. Le fait que votre pédiatre ne trouve pas son comportement inhabituel est très rassurant. 

    Les bilans à la recherche d’une hyperactivité sont complexes, gérés par un pédopsychiatre. Et même si c’était le cas, il faut vraiment des troubles très socialement invalidants, handicapant gravement les apprentissages, pour que l’on passe aux médicaments. Vous n’en êtes pas là… C’est plutôt une orthophoniste qui ferait bien le point sur ses capacités de lecture et de concentration. Et pourrait l’aider.
    //