Vos Questions / Mes Réponses


  •  
  • Enfants 6-9 mois

  • Question

    Bonjour ma fille de 9 mois se réveille toutes les 3 h environ la nuit depuis 1 mois et demi. Elle peut rester eveillée 2h avant de se rendormir. Si je la recouche elle pleure. Au final si je veux qu’elle se rendorme rapidement il faut que je lui donne un bib.le soir elle ne s’oppose pas à aller se coucher et s’endort aussitôt seule

    Réponse

    Vous avez trouvé vous-même la bonne réponse en lui dinant son biberon le soir: le lait est le plus naturel des somnifères!

    //
  • Question

    Notre petite fille de 7 mois ne fait plus ses nuits depuis 1 mois et demie, depuis que nous sommes en vacances: elle se réveille systématiquement 2 à 3 fois en pleurant…
    Je la mets au sein à chacun de ses réveils nocturnes et elle se rendort en général, mais je ne sais pas si je fais bien (est-ce que je ne la sur-nourris pas?, est-ce que je ne l’empêche pas de trouver seule son sommeil?), et je suis démunie car je n’arrive pas à comprendre ce qui se passe pour elle.
    Par ailleurs c’est une petite fille vive, active, rigolotte et curieuse pendant la journée.
    Je suis un peu perdue devant la récurrence de ses réveils, et surtout je me sens aussi épuisée qu’avant de partir en vacances…

    Réponse

    Oui, il n’y a pas vraiment de vacances pour les mamans! Comme elle commence la diversification, je vous conseille de lui proposer le soir une bonne “bouillie” à l’ancienne, 2 cuillers à soupe de tapioca cuit 2 mn dans du lait 2ème âge liquide, avec une pincée de sucre vanillée: c’est le meilleur des somnifères. Une tétée pour finir, et elle dormira mieux. Cette phase est transitoire, et en effet, les déménagements des vacances perturbent souvent les rythmes. Ne la laissez pas pleurer! A bientôt.

    //
  • Question

    Jeune maman d’une merveilleuse fille de 6 mois, je me retrouve quotidiennement face à un bébé très difficile : Je ne peux pas la laisser 5 minutes dans son lit ou son transat sans qu’elle ne se mette à hurler. L’endormir relève de l’épreuve de force : bercement durant près d’une heure, cris, pleurs, etc, jusqu’à que je craque et je lui propose le sein. Elle a un fort besoin de succion, du coup, si l’on ne sort pas faire une promenade, elle peut passer toute la journée à téter pour se calmer. Elle fait seulement 2 ou 3 siestes de 30 minutes maximum. Elle ne fait ses nuits que si elle est avec nous (cododo) et se réveille parfois pour téter. Je culpabilise car je pense que je la couve trop (pourtant, j’essaye de ne pas le faire), mais si je ne la prends pas constamment dans mes bras elle devient insoutenable. Et puis, il y a les commentaires des proches qui disent qu’elle est ainsi parce qu’on ne l’a pas laissé pas pleurer. Alors, je m’adresse à vous, car j’aime ma fille mais je sens que je perds pied et je veux qu’elle puisse grandir dans un environnement.

    Réponse

    Vous avez vu les petits africains ou asiatiques portés à dos toute la journée et en cododo la nuit, est-ce que cela ne fait pas des enfants autonomes? A 6 mois, essayez de la diversifier avec de petits repas fréquents, lactés, le soir une bouillie tiède, et petit à petit elle tètera de moins en moins. Patience…

    //
  • Question

    J’ai une petite fille de 6 mois qui était allaité uniquement au sein jusqu’à présent, là ça fait presque 10 jours que je lui diversifie son alimentation un petit pot de 70g à midi et un gouter de 70g aussi. Bientôt, je vais commencer mon travail, alors j’aimerai bien commencer à lui donner le biberon en douceur en supprimant une tétée et au fur et à mesure garder celle du matin et du soir, mais ma fille elle veut pas prendre le biberon, mon mari a essayé ce dimanche de lui donner, elle prend la tétine mais elle suce pas et au bout de 10 mn elle rejette et s’énerve et réclame le sein, ma question s’est quoi faire pour lui faire accepter le biberon ????

    Réponse

    En effet, les bébés allaités n’acceptent le goût de la tétine que si on a introduit un peu de lait maternel ou infantile au biberon entre 3 et 6 semaines. Mais à 6 mois, votre enfant n’a absolument pas besoin de biberon. Elle tètera matin, soir et quand vous pourrez, et elle fera des repas complets et fréquents à la cuiller en journée. Où serait le problème?

    //
  • Question

    Ma fille de 9 mois a toujours eu un mauvais sommeil que la nuit, pas le jour, elle s’endort auprès de maman le soir et vers minuit c’est 3 h de caprices ou d’angoisse pour avoir que maman, même le sein ne la rendors pas profondément, ce réveil 5 min après pour encore avoir maman, elle est sous sirop + homéopathie mais rien y fait. Merci de votre aide.

    Réponse

    Plus vous allez lutter, plus elle va angoisser et lutter contre le sommeil. Le mieux serait d’installer un lit d’appoint à côté de son lit pour qu’elle sache qu’en cas de réveil, on ne la laisse pas pleurer. Mais peut-être que si c’est son père qui vient s’allonger à côté d’elle gentiment, cela marchera mieux?

    //
  • Question

    Je vous écris car j’ai besoin de vos conseils, mon fils, 9 mois et demi, dort avec moi depuis ses 4 mois environ car il n’a jamais aimé son lit….Au départ je me disais que c’était un passage, mais plus le temps passe et plus la situation empire : il ne veut même plus que je le pose à l’intérieur de SON LIT. Le souci, c’est que je ne peux pas le laisser entre 20h et minuit dans mon lit tout seul car c’est dangereux ; et même s’il est seul, il pleure ! Quand j’arrive finalement, il me regarde de façon que je trouve étrange. Que dois-je faire ? Dois-je le laisser hurler pendant des heures dans son lit sans le prendre, afin qu’il s’habitue à son lit, ou alors le prendre avec nous dans le salon jusqu’à ce que nous, parents allions dormir ?

     Je suis réellement perdue face à cette situation qui ne fait qu’empirer un peu plus chaque jour !

    Une jeune maman de 24 ans complément désespérée.

    Réponse

    Le sentiment « d’étrangeté » et de « désespoir » montre que ce n’est pas une situation banale. Il est important qu’il soit suivi par son pédiatre: les pleurs, les réveils, peuvent avoir une cause organique (reflux, végétations, ou autres…) que seul le médecin qui le suit régulièrement peut appréhender.

    En parallèle, vous devez consulter une psychologue (surtout avec cette façon étrange de vous regarder: qu’est-ce qui lui fait peur, dans le regard?). La psychologue vous accompagnera, vous, les parents et l’enfant, pour l’aider à trouver un bon sommeil. En attendant ces progrès, cessez de résister et oui, gardez-le avec vous le soir. Ne perdez pas confiance, ce cap à passer est très fréquent!

    //
  • Question
    J’ai un petit problème avec ma petit fille de 7 mois et demi, j’ai constaté il y a deux jours  des petits trucs noirs dans ses selles, cela ressemble à de petits vers mais ils ne sont pas blancs mais noirs ou marron foncé; et ils sont fréquents: 4 à 5 fois par jours.  Est-ce normal? C’est tout: elle n’a  ni fièvre ni rien d’autre! Je suis inquiète.
    Réponse

    Les vers intestinaux sont en général blancs. Ils sont rares à cet âge. Si cela se reproduit, gardez la couche et montrez-la à son médecin.

    //
  • Question

    Bonjour docteur, j’essaie de faire dormir mon bébé dans son lit car, quand je vais reprendre mon travail, le papa – qui bouge beaucoup – ne pourra dormir avec lui (pour sa sécurité). Seulement, quand je le dépose en journée, il se réveille automatiquement.

    Le soir, il dort plus profondément en début de nuit. Mais, arrivé vers 3h30 jusqu’à 06h30, il bouge dans tous les sens, je le prends dans mes bras, lui donne le sein, et on se recouche. Si je me lève, il sent mon absence et se réveille dans les 5 minutes. À mes côtés, il  dort paisiblement. Mais le papa ne pourra pas faire pareil. Alors comment faire? De plus, mon petit bébé qui a 7 mois, tête environ toutes les deux heures. Je continue à lui donner à la demande pour manger/boire, le réconforter et l’endormir. Dois je continuer ainsi, ou réduire les tétés?

    Veuillez excuser ce message un peut long. Mais voyant l’échéance de mon congé parental arriver, je m’inquiète de son bien être futur, et me demande si mes choix sont bons. L’entourage ne comprend pas mes choix et m’encourage à revoir cela. 
    Réponse

    Votre bébé a besoin de se rassurer quand son sommeil devient léger, entre deux cycles, et rien n’est plus rassurant que le sein et le contact avec sa maman. Pourquoi imaginer de lui supprimer cette sécurité affective quand déjà, avec la reprise du travail, il va devoir être séparé la journée, confié à d’autres personnes, s’habituer à ne pas vous avoir le jour? Retrouver sa maman et le sein sera alors apaisant pour lui… pour vous et pour le papa!

    Et comme il va manger de mieux en mieux à la cuiller, il aura spontanément moins  besoin de téter. Mais faite les choses en douceur…
    //
  • Question

    Tout d’abord merci pour votre précédente réponse. (Je me resitue: maman d’un bébé de 7 mois, en congé parental jusqu’en juillet). En juillet en reprenant mon travail, si je veux continuer mon allaitement, aurais je suffisamment de lait? Sachant que je travail en 4/2 une semaine du matin départ de la maison 5h00 rentré 16h00.

    Une semaine d’après midi départ de la maison 10h00 rentré 22h00.
    Réponse

    Oui, vous pouvez continuer votre allaitement aussi longtemps que vous le voudrez, dès lors que bébé aura une tétée le matin, 2 ou 3 dans la journée, une au coucher, parfois pour un petit réveil, comme vous voudrez… et finalement, c’est bien pratique, contrairement à ce que croient les mamans qui ont arrêté! Les suédoises reprennent en général le travail à 6 mois (le papa a droit à son tour à 6 mois de congé parental…) et les mamans sèvrent en moyenne entre un et deux ans. Pour le développement physique et psychologique de bébé, c’est l’idéal.

    //
  • Question

    Bonjour docteur. Je suis en congé parental. Mon fils va sur ses 7 mois; il est toujours allaité et est passé aux petits pots qu’il mange de bon coeur. Il dort avec nous la nuit depuis sa naissance. Je suis obligée de reprendre mon travail début juillet. La séparation va être difficile. Notre fils s’endort au sein la plupart du temps (il en a besoin pour trouver le sommeil). Je refuse de le laisser pleurer et il ne sait pas s’endormir seul. Comment gérer au mieux ma reprise de travail sans que il en pâtisse? Je crains que la crèche ou la nourrice le laisse pleurer, et qu’il soit perturbé. Merci de tout coeur pour vos réponses.

    Réponse

    Plusieurs réponses:

    - Votre petit garçon fera très bien la différence entre: chez nounou, ou à la crèche, on s’endort sans le sein, et chez les parents, on a le droit à ce réconfort.
    - Garder le sein sans le sevrer à la maison aidera à s’habituer à se séparer, pas de tout en même temps!
    - Pour la fatigue quand on travaille, le câlin de son enfant au sein, çà répare, le soir et en cas de réveil, mieux que d’entendre pleurer et de bercer en ayant sevré.
    Rassurez le papa, bébé va apprendre à faire ses nuits en douceur et avec confiance en ses parents!
    //
  • Question
    Mon fils a 15 mois et montre l’envie de vouloir apprendre a manger tout seul, je lui laisse et il arrive à se mettre la cuiller à la bouche mais au bout d’un moment, il la laisse et met les doigt, même dans la purée. Je tiens à penser que la saleté devient la façon d’apprentissage à manger pour les bébés; mais ma famille n’est pas d’accord avec moi, vous pensez quoi? Il faut laisser bébé manger à sa guise ou pas? Car si je  ne le laisse pas, il cesse de manger; il a toujours de sucer autre chose, comme le pain.
    Réponse

    Votre bébé est en pleine irruption dentaire, il a besoin d’avoir quelque chose dans sa bouche en même temps qu’il mange, c’est normal. Les microbes? C’est l’âge où l’on porte tout à sa bouche, justement pour s’immuniser: les doigts, le pain, votre trousseau de clés portent juste la quantité de microbes pour le vacciner. Par contre, il ne faut pas lui donner un repas périmé ou gardé au chaud, parce que là, ce sont des millions de colibacilles. Je crois que vos proches confondent. Qu’ils vous fassent confiance: “la mère est la véritable spécialiste de son bébé” disait un célèbre pédiatre anglais.

    //
  • Question

    Je me pose la question de savoir quand puis-je arrêter la stérilisation des biberons, à savoir que mon bébé a 5 mois et demi

    Réponse

    A partir du moment où vous lui donnez à manger à la cuiller, vous pouvez aussi laver vos biberons à la main, puis au lave-vaisselle à 60° et bien les laisser sécher la tête en bas, sur une grille (pas sur un torchon nid à microbes). L’hygiène reste importante, nous avons beaucoup de gastro-entérites. Si vous n’êtes pas sure de votre méthode, vous pouvez continuer de les stériliser dès lors que cette habitude ne vous complique pas vraiment la vie… Car un fond de biberon mal lavé est un bouillon de culture!

    //
  • Question

    J’ai une petite fille de 5 mois et 20 jours et je ne sais pas comment commencer a la nourrir svp je veux des conseils pour diversifier son alimentation?

    J’ai une autre question:  elle a un sommeil très agité, elle dort tard, se réveille beaucoup la nuit, bouge beaucoup pendant qu’elle dort; alors je suis obligée de lui donner le sein pour qu’elle se rendorme, mais parfois, elle ne se rendort pas jusqu’au petit matin! Est-ce  normal ou pas? Que dois-je faire qu’elle ait  un sommeil régulier?  Merci!

    Réponse

    Vous abordez en effet l’âge de la diversification. Le planning vous en est donné dans son carnet de santé, par un tableau très bien fait. A cet âge, si votre médecin n’a pas décelé une allergie au lait de vache, vous pouvez commencer par de petites cuillerées de yaourt nature, de petits suisses pour bébé, ou mélangé à de la compote. Si elle aime, elle sera mieux calée pour la nuit… même si, à cet âge, il est normal d’avoir besoin de compléter par une tétée en s’endormant, et de se rassurer encore au sein de maman en cas de petits cauchemars… Allez-y avec progressivité!

    //
  • Question

    Bravo et merci pour vos précieux conseils. Enfin un discours qui respecte les enfants dans leur individualité, à l’écoute de leurs besoins, de leur rythme. Enfin des paroles intelligentes et déculpabilisantes qui tordent le cou à toutes ces règles des nuits qui doivent être faites à quelques mois, du bébé qui sera  :apricieux si on le porte trop, et j’en passe. Ce que vous dites est tellement vrai, on s’épuise moins à écouter son bébé qu’à lutter pour qu’il colle à une norme… et la relation est tellement plus belle !

    Réponse

    De nouvelles publications disant aux parents de laisser pleurer leurs bébés font beaucoup de tort aux enfants. Je suis très inquiète de ce discours, la vie des bébés suit déjà un rythme accéléré qui les insécurise, ne pas être consolés dans les moments où leurs parents sont présents, ne favorise pas le tissage entre les neurones… C’est dans ce que nous appelons leur “base affective de sécurité”, sous votre regard, avec vos mots, dans le partage de leurs émotions, qu’ils apprennent le mieux les codes de leur environnement dont ils doivent avoir les clés pour leur cent ans de vie à venir. Je ne peux qu’encourager les parents à tout faire pour consoler les petits. Avec deux générations de patients, je peux assurer que cela ne fait pas de petits tyrans mais juste des enfants bien intelligents et qui considèrent leurs parents comme les meilleurs guides.

    //
  • Question
    J’allaite ma fille de 9 mois et demi depuis sa naissance, nous avons introduit les purées et les compotes à 6 mois puis les protéines à 7 mois. Elle a bien mangé ses purées et compotes jusqu’à sa première maladie, le début du quatre pattes, son entrée en crèche et sa première dent qui ont eu lieu en même temps à l’âge de 8 mois ! Elle mange encore la compote mais fait la grève de la purée depuis 1 mois et demi donc… Sa courbe de poids s’est considérablement ralentie (mais pas celle de la taille), ma pédiatre ne s’inquiète pas mais moi ça commence à me stresser pensant que tout allait rentrer dans l’ordre rapidement. Elle ne se réveille pas particulièrement la nuit pour manger. J’aimerai savoir ce que je peux lui proposer en plus des tétées (le soir par exemple car j’ai l’impression d’avoir moins de lait), parfois j’essaye la compote mais elle n’en prend que quelques cuillères et les auxiliaires de la crèche me le déconseille : ai-je affaire à une petite mangeuse ? Je tire mon lait pour le goûter à la crèche, 180 ml qu’elle prend bien. Elle pèse presque 8 kgs pour 71 cm et est née à 2990grs pour 48 cm. Quels sont vos conseils ? 

    Réponse

    Comme dit votre pédiatre, c’est la taille le plus important! Son poids et sa taille de naissance n’étaient pas importants même si dans les normes, elle n’est donc pas programmée pour être obèse (et tant mieux!)

    La courbe de poids connait souvent une pause lors de l’adaptation en collectivité, vous avez bien fait de ne pas la sevrer en + mais de lui garder les tétées à la demande à la maison. Vous pouvez ainsi rester souple, tant qu’elle tétera, elle fera venir votre lait. Vous pouvez compléter par des laitages (plus nourrissants que la compote). Ce n’est pas grave si elle n’aime pas les purées en ce moment. Avec votre lait, petits suisses, yaourts, éventuellement mélangés de compote, petits repas à la demande, la courbe va reprendre son ascension. 
    //
  • Question
    Je vais probablement reprendre le travail début janvier alors que mon petit Vincent (8 mois) est toujours au sein et tète environs 4 fois la journée (cad le matin et pendant la journée, sans compter le coucher et la nuit).
    Pour reprendre le travail je vais devoir le sevrer pour la journée, mais je souhaite garder les tétées de nuit au moins jusqu’à ses 1 an.
    Réponse

    Vous n’allez pas le sevrer puisque vous allez pouvoir l’allaiter quand vous ne travaillerez pas. Mais vous allez le diversifier, en lui donnant déjà des repas à la cuiller, yaourts, petits suisses et compotes, ce qu’il aime, en terminant au sein si besoin. A la crèche, les professionnelles seront très souples, ces enfants prennent plusieurs petits repas, et tètent au retour de leur maman. Il ne devrait y avoir aucun pb dès lors que vous leur gardez ces petites tétées pour adoucir la séparation

    //
  • Question

    Question:

    A partir de quel âge peut-on commencer la diversification alimentaire pour le bébé?

    A quel moment introduire légumes, fruits viande, poisson, œuf ? A six mois ou à 4mois?

    Réponse

    Réponse:

    Lorsque bébé porte les objets à la bouche pour les sucer (5mois), c’est le signal qu’il peut goûter de la banane bien mûre, lécher la cuiller de compote ou de purée. Commencer plus tôt augmente le risqué d’allergie car l’intestin est immature.

    C’est à 6 mois qu’il prend en général un repas de légumes-viande suivie d’une compote, à midi ; et un goûter: compote ou laitage, à 16h.

    Pas à pas, on introduira le jaune d’oeuf, puis le poisson, vers 8 mois, en général.

    Mais cela dépend des bébés, il ne faut jamais forcer un nourrisson, le lait est un aliment complet! Bien des bébés mangent quelques cuillerées suivies d’un biberon ou d’une tétée…

    Vous suivrez les indications de votre médecin, adaptées aux intolérances ou allergies particulières à la famille…

    //