Vos Questions / Mes Réponses


  •  
  • Question

    Ma fille a 4mois et demi. Elle rencontre des difficultés à s’endormir autre que au sein. Elle peut hurler des heures sans jamais s’endormir en journée. Le soir elle s’endort au sein après une ou deux tétées, rarement seule. Elle se réveille facilement dès que je la pose dans son berceau ou lit à barreaux. Au sein, dans mes bras elle peu dormir des heures en journée. Est-ce normal? Existe-t-il un risque d’habitude?

    Réponse

    Vous avez bien fait de la traiter. Mais après, il faut savoir qu’un bébé a besoin de téter, d’être porté! Mettez là en poche Kangourou, donnez-lui le sein, faites-la bien suivre par son pédiatre, çà va passer avec la maturité et elle sera très éveillée!

    //
  • Question

    Nous sommes parents de magnifiques jumeaux de 28 mois qui font le bazard et démontent leur chambre jusqu’à 2 heures par soirs
    Nous avons essayé la douceur le rituel du coucher les punitions rien ne fonctionne

    Réponse

    C’est classique chez les jumeaux! Il faut les séparer pour le coucher, l’un dans un pièce, l’autre dans l’autre, pour qu’ils ne développent pas une communication entre eux sur le registre des “bêtises”

    //
  • Question
    Notre fils de 6 ans a beaucoup de mal avec notre autorité en ce moment. Comme il fallait lui répéter plusieurs fois les tâches que nous lui demandions, nous venons d’acheter il y a 3 jours un tableau avec des gommettes et chaque fois qu’il effectue bien une tâche, il colle une gommette dans la case correspondante (se laver les mains, bien se tenir à table, dire merci / s’il te plaît, s’habiller rapidement, se laver les dents). Nous lui avons expliqué qu’il aurait une récompense non matérielle au bout de 3 jours (la lecture d’une histoire qu’il aime, un jeu avec lui…). Ca l’a beaucoup motivé le premier jour, mais le lendemain, lors du lavage des mains, il a mis de l’eau partout par terre dans la salle de bain,il a fait coulé quasiment tout le dentifrice dans le lavabo. Nous ne lui avons pas accordé alors de coller la gommette et sa réaction a été d’aller faire pipi dans notre penderie, chose qu’il n’avait jamais fait auparavant. Faut-il arrêter d’utiliser le tableau (nous avons pensé que ça le mettait peut-être en compétition avec sa soeur, ce qui n’est pas du tout le but recherché) ?
    Réponse

    Votre fils sait très bien exprimer ses sentiments, oui, il était très en colère, parce que c’est trop de pression éducative! Arrêtez le tableau, diminuez les exigences, dites-lui que vous comprenez que c’était difficile et que vous l’aimez!

    //
  • Question

    Ma petite fille de 20 mois mord et donne souvent des coups de tête lorsqu’on la porte dans les bras. Je lui dis non fermement et lui explique qu’elle fait mal mais elle ne semble pas comprendre. Elle ne fait que rarement des câlins et jamais de bisous. Que puis je faire pour inverser le phénomène et l’arrêter de faire ca ? Elle fait ca avec moi et son papa. Merci.

    Réponse

    L’enfant n’a pas à faire de bisous, cela n’a aucune raison de l’intéresser! Et si vous lui en faites, elle mord parce qu’elle ne sait palus à quoi sert la bouche: pas à lécher, mordre ou bisouter, mais à parler, écouter, jouer: voilà le rôle de l’enfant. Les bisous, c’est votre mari qui doit vous les donner!

    //
  • Question
     j’ai besoin de vos conseils concernant mon fils de 16 mois. Quand nous sommes seuls lui et moi à la maison il n’y a aucun soucis.Mais dès qu’une autre personne est présente, que ce soit son père, sa grand-mère ou quelqu’un d’autre, il pleure et hurle dès qu’il ne me voit pas. C’est aussi le cas si on n’est pas à la maison (même chez ses grands parents). Je précise que je travaille et qu’une nounou vient le garder à la maison durant mon absence. Merci beaucoup pour vos conseils.
    Réponse

    C’est très fréquent à cet âge là, il n’aime pas que les autres vous accapare, il a trop besoin de vous entendre lui parler, vous devez être très passionnante et il n’aime pas que vous parliez aux autres. C’est aux autres d’essayer de lui proposer des jeux qui le passionnent et petit à petit, cela passera. Sans forcer surtout!

    //
  • Question

    Ma fille, Emma, a 4 ans et 3 mois, elle est en deuxième année de maternelle. Elle travaille très bien a l’école. Le “problème” avec Emma, c’est que depuis sa 1ère année de maternelle, elle refuse (je pense) d’être propre. J’ai vraiment tout essayé… Du coup elle n’est pas propre à l’école, mais pas tous les jours, même à la maison ou chez les grands parents ou chez nounou…, c’est pareil. C’est vraiment une source de stress, d’énervement… pour Emma, son père et moi. Ce que je fais maintenant quand on sort, je lui met une couche culotte, je la sens moins stressée avec (et moi aussi)

    Réponse

    Elle fait déjà tellement d’efforts pour être scolaire… Oui, il faut remettre une couche culotte, ne plus en parler et aller voir une psychologue qui va vous aider, par ex à la PMI.

    //
  • Question

    Je n’en peux plus , je ne sais plus quoi faire …
    J’en suis à un point ou mon seul souhait serai de m’endormir et ne plus jamais me réveiller .
    Je vais faire court …
    Notre petit Thiago a 17 mois , il est adorable , ce bébé nous l’avons voulu désirer .
    Les premiers mois de sa vie c’était un bébé qui etait beaucoup dans les bras , dû à l’allaitement ! Il pouvait téter jusqu’à 1h voir 1h30!!!
    A partir du moment ou ma production en lait a  plus que ralentit , Thiago a commencé à passé ces journées à pleurer ….J’ai vu des pédiatres , mon docteur de famille , et aucunes réponses … Je ne sais pas ou je ne fais pas bien …. Mais je n’en peux plus ….

    Réponse

    Vous êtes encore plus fatiguée que lui, et le sevrage a été trop rapide pour lui. Essayez de lui donner des biberons ou des laitages à volonté. Si cela ne va pas mieux, votre pédiatre va encore vous aider, vous proposer d’aller à la PMI, il y a des psychologues, c’est très important dans cette période de difficulté tellement compréhensible. C’est indispensable sinon, vous allez déprimer et ce ne sera pas bon pour votre enfant non plus.

    //
  • Question

    Ma fille de 4 ans est propre depuis ses 3 ans jour et nuit mais je m’inquiète car quand je lui crie dessus lorsqu’elle fais une bêtise elle se fait pipi dessus en pleurant, j’ai l’impression qu’elle fait ça car elle a peur mais est ce normal?

    Réponse

    Oui, il ne faut pas “lui crier dessus”, elle est trop sensible!

     

    //
  • Question

    Mon fils Ugo, de 3 mois et 3 semaines, avait commencé a faire ses nuits. Nous venons de partir 4 jours et cela semble l’avoir totalement perturbé. Il se réveille à 4h du matin et seul un biberon parvient à apaiser ses pleurs, maintenant il réclame également à 1h du matin (j’ai pourtant tenté de le calmer de diverses façons), ce qui porte le nombre de biberons a 6x180mL… Cela m’inquiète, ça fait bcp en une journée.

    Réponse

    Il n’y a aucun rythme vraiment installé à cet âge. Soyez juste à sa disposition, laisser flotter les horaires, donnez-lui le lait à volonté, il va se régler tout seul

    //
  • Question
    Ma fille a été propre pour le pipi à 26 mois (nuit aussi, mais nous avons retiré les couches à 30). J’ai le sentiment qu’elle était prête depuis longtemps quand nous avons décidé de retirer les couches (elle avait un développement moteur et langagier à l’époque légèrement avancé) En revanche, pour le caca nous sommes “enlisés” dans une situation. Ma fille refuse d’aller sur le pot et elle a pris l’habitude de faire dans sa culotte. Je pense qu’au début elle a réclamé une couche, mais j’ai mal compris les explications de certains professionnels et je ne le lui ai pas donnée, pensant aussi que ça l’inciterait à devenir propre… Aujourd’hui mon intuition c’est qu’elle a le contrôle de la situation. Quand je parle avec elle, il lui arrive encore de demander une couche mais maintenant qu’elle n’en met plus depuis plusieurs mois, est-ce une bonne idée ?
    Réponse

    Il faut absolument lui proposer la couche pour faire ses selles en la laissant à sa disposition. Faire dans sa couche, c’est être propre dès lorsqu’on ne fait pas dans la culotte. A la booster trop tôt et en lui refusant de faire dans une couche, cela devient la culotte. Lisez mon livre “mon Bébé devient propre”

    //
  • Question

    Notre fils de 4 ans a commencé à ne plus vouloir s’endormir seul, lorsqu’il était en pleine phase d’opposition, vers 2 ans et demi. Il voulait rester avec nous, pleurait, sortait toujours de son lit/sa chambre, on ne s’en sortait pas. Avec le recul, je pense que cela a coïncidé avec de nombreux changements (propreté, changement de lit, déménagement, grossesse).  Depuis c’est très souvent compliqué. Pendant la grossesse (qui a été très angoissante), il venait tout le temps dans notre lit, nous avons fini par mettre un matelas à nos pieds, ce qui a fini par fonctionner, un jour on a enlevé le matelas, on lui a expliqué, et il n’est plus venu.

    Il a cessé de faire des siestes, puis a repris avec l’école. Depuis, tous les soirs après l’école, il dit ne pas réussir à s’endormir, demande à ce que l’on reste près de lui, s’énerve, appelle. Les autres soirs il s’endort vite, il est fatigué. Nous avons essayé la fermeté, la compréhension, le laisser lire, jouer. Mais lassés des allers-retours qui ne fonctionnent pas, nous restons le plus souvent près de lui, jusqu’à ce qu’il s’endorme. Si nous repartons avant, il ne cesse de nous appeler. Quand j’essaie de le faire parler, il dit qu’il a peur du noir (il a une veilleuse). On le rassure. On lui parle aussi beaucoup de notre envie de tranquillité le soir, de notre besoin à tous de sommeil.
    Nous sommes lassés de devoir batailler tous les soirs avec lui pour qu’il s’endorme seul. Nous serions donc preneurs de vos conseils, qui ont l’air en effet de changer des conseils culpabilisants que l’on peut entendre. Merci beaucoup d’avance!

    Réponse

    Pour l’instant vous avez très bien réagi, sauf que vous avez essayé de résister avant de céder, et ce n’est pas la peine, cela l’angoisse encore plus! Mettez un lit d’appoint à côté du sien et ne le laissez pas s’angoisser.

    //
  • Question

    Mon fils de 11 mois se réveille en ce moment tous les jours à 5h du matin, pour réclamer un petit biberon. On essaie de le calmer pour éviter qu il le prenne ( car a 7h il est debout pour manger son biberon ), mais rien à faire, et il y a que sa mère qui peut lui donner, il ne veut pas que ce soit moi. Merci

    Réponse

    Quand un enfant de cet âge émerge de son sommeil, il a l’instinct de chercher sa mère et le lait. C’est tout à fait normal. Bientôt, il aura tellement besoin que l’on joue avec lui que vous serez alors très utile pour soulager sa maman!

    //
  • Question

    Bonjour ma fille de 9 mois se réveille toutes les 3 h environ la nuit depuis 1 mois et demi. Elle peut rester eveillée 2h avant de se rendormir. Si je la recouche elle pleure. Au final si je veux qu’elle se rendorme rapidement il faut que je lui donne un bib.le soir elle ne s’oppose pas à aller se coucher et s’endort aussitôt seule

    Réponse

    Vous avez trouvé vous-même la bonne réponse en lui dinant son biberon le soir: le lait est le plus naturel des somnifères!

    //
  • Question

    Mon fils, mon amour de fils pousse gentiment et atteindra ce mois-ci 22 mois.
    La nounou de la crèche nous a récemment alerté : “votre fils ne parle
    toujours pas, ne dit aucun mot hormis “papa”. Ce “papa” désignant un
    peu tout ce qui l’entoure.”
    Nous l’avions remarqué son père et moi, mais jusque là, cela ne nous
    inquiétait pas dans la mesure où notre loulou sait se faire comprendre
    (geste de la main, sourires, pleurs, babillages, expressions du
    visage…) et comprend en retour ce que nous lui racontons. Il est
    observateur, joueur, facétieux, semble épanoui… Pour info, il est né
    avec un peu “d’avance” (35 semaines).
    Depuis cette “alerte”, j’angoisse et culpabilise. Dois-je prendre
    contact avec un orthophoniste ? Merci de votre réponse éclairée.

    Réponse

    Il faut d’abord aller chez votre médecin, qui vous demandera de contrôler son audition (premier examen pour tout décalage dans le langage) et vérifiera la qualité des interactions: comment il échange dans les jeux, dans les histoires, est-ce qu’il connait les cris des animaux? Il y a beaucoup de situations où le langage peut être décalé. Il y a les enfants qui enregistrent et se mettent ensuite à parler très bien, il y a ceux qui entendent moins bien (otites séreuses), les dyspepsiques, ceux qui ont un trouble de la communication… Les équipes de crèche sont bien placées pour le dépistage Tous méritent qu’on les rééduque tôt pour rattraper!

    //
  • Question
    Je viens de terminer votre livre “il est où mon papa” et souhaiterais vous évoquer la situation familiale dans laquelle mes enfants et moi sommes depuis plus de 2 ans et recevoir quelques suggestions pour vivre au mieux cette situation familiale pour nous tous.
     J’ai vécu avec un compagnon pendant 4 ans, nous avons eu un garçon qu’il a reconnu et qui porte son nom.
    Le couple ne fonctionnait pas très bien depuis la naissance de notre fils et nous avons suivi pendant quelques séances une thérapie de couple sans succès.(Il a accepté ces rdv pour me faire plaisir, mais ne voyais pas du tout ce qui ne fonctionnait pas entre nous)
     Puis j’ai su que j’étais enceinte. Cette grossesse n’était pas voulue, même si nous savions tous les 2 qu’elle soit possible puisque nous n’avions pas de contraception lors de nos rares rapports sexuels.
     Mon compagnon n’a pas souhaité que nous gardions le bébé, moi je n’ai pas voulu avorter, je sentais dès ces premières semaines de grossesse tout l’amour que je portais déjà pour cet enfant.
     Nous nous sommes séparés de façon violente (déchirement pour la garde de notre fils, je l’ai mis à la porte de notre domicile…) et jusqu’à ce jour n’a pas reconnu notre fille malgré le fait que je lui ai laissé cette possibilité ouvertement.
     Notre fille a eu 2 ans en mars et porte mon nom. J’explique à mon fils de 4 ans 1/2 qu’il a le nom de son papa et que sa sœur porte le nom de sa maman (il ne va pas plus loin de le questionnement pour le moment). Elle appelle mon nouveau compagnon papa depuis 1 an qu’il partage notre vie. Mon fils va chez son père 1 weekend sur 2 et la moitié des vacances scolaires. Il n’y a aucune communication entre son père et moi. Il voit notre fille quelques secondes lors du passage de bras et lui dit bonjour. Pour l’instant je lui dis que c’est le papa de son frère.
     Comment dire à mes 2 enfants qu’ils ont un père biologique identique et que comme nous étions séparé à la naissance de ma fille, il ne la prend pas pour le moment sans les blesser ou les perturber?
    Réponse

    Il y a une différence entre le “père” (géniteur), et le “papa”, (qui élève). Vos enfants perçoivent très bien qu’ils sont tous deux du même père. Mais cet homme se veut papa du 1er, n’était pas prêt à être papa du second enfant. Elle en adopte un de substitution. Mais elle sait très bien qu’elle a le même père que son frère. Pas la peine d’en parler lourdement. Pour les noms, vous pouvez obliger votre ex à la reconnaître. Mais vous n’avez peut-être pas envie qu’il la prenne chez lui, ce qui serait la conséquence. Donc, si l’on parle vrai, vous diriez plutôt: “elle porte le nom de maman parce qu’elle est née juste avant que l’on se sépare.” Donnez-lui votre amour, que votre nouveau compagnon soit bienveillant, et laissez faire le destin.

    //
  • Question

    Je suis très sensible à vos travaux. j’aimerais que vous me veniez en aide. J’ai un fils qui vient juste d’avoir 6 ans. Son père et moi spmmes séparés depuis 2ans et demi et son père vit en Algèrie sans contribuer à l’éducation de son fils toutefois son père appelle tous les 15jours mais mon fils refuse de lui parler il me dit qu’il est très en colère contre son père. Mon ex mari est un pervers narcissique et mon fils vivait dans une ambiance tendue de 9 mois à l’age de 2 ans et demi, c’est pour ce la que j’ai fait le choix de me séparer mon fils me voyait mahleureuse. Je suis une maman très attentive à l’attitude de mon fils peut être trop à mon avis. mon ex mari a eu toute une jeunesse dans la délinquance (vol etc..), et quand mon fils n’obéit pas et qu’il joue à la police et au voleur j’ai tout de suite peur qu’il devienne délinquant en grandissant, alors qu’à côté il est plein de qualités humaines que je lu reconnais et je lui ds que c’est un brave petit garçon. Dernièrement son instituteur me dit que mon fils bouge beaucoup quand il est assis et que quand il lu crie dessus mon fils sourit, c’est vrai qu’il a tendance à faire ça Que faire? J’ai expliqué à mon fils que dans le monde des grands cela pouvait être interprété comme un manque de respect. J’ai le sentiment que son instit a stigmatisé mon fils danss cette attitude et que mon fils en joue pour l’embêter, et que du coup je mets la pression à mon fils pour qu’il arrête de bouger. Son instit lui a dit qu’il ne devrait pas prendre exemple sur ses copains qui jouent à la police mais plutôt sur son copain victor qui lit et écrit, hors mon fils lit et écrit et est intéressé par plein de choses. Hier je n’en pouvait plus que j’ai mis une claque à mon fils (1ere depuis sa naissance) suite aux agacements répétés de son instit, j’ai l’impression que mon fils ne m’obéit pas quand je lui demande de cesser de bouger en classe. Que faire concernant l’attitude que je dois adopter face à mon fils quant à ce qui’il se passe en classe, et comment faire pour ne pas transposer mes peurs sur mon fils? merci à vous de m’aider

    Réponse

    Ce n’est pas à vous de gérer le comportement de votre fils en classe, laissez le maître s’en occuper. S’il vous en parle, remerciez-le de faire ce qu’il peut et dites-lui qu’il est très gentil à la maison. N’hésitez pas à consulter à la PMI, les équipes vous aideront. Arrêtez de lui mettre la pression avec son père et les mauvais garçons, vous avez un bon petit garçon.  La délinquance n’est pas héréditaire, mais si vous continuez de lui faire peur avec çà, il se croira obligé de jouer le rôle!

    //
  • Question

    Bonjour, je me permets de vous contacter pour avoir un avis/conseil. Nous sommes les parents d’une petite fille de 3 ans et demi qui fait depuis quelques moi des “caprices” que nous avons du mal a gerer son pere et moi. Cela part de rien du tout et fini souvent en crise de pleurs ce qui nous desole et nous demuni. Nous ne savons plus comment gérer cela, on parle beaucouo avec elle, ob explique, on essaie d’anticiper toutes les situations qui peuvent “poser probleme”, on s’est faché… mais cela continue on ne sait plus quelle position prendre.
    Un exemple, le soir, au moment de se brosser les dents si son papa l’accompagne, une fois dans la salle de bain elle va dire ” ce soir je veux que ce soit maman”, si c’est moi elle fera l’inverse. Si on anticipe en lui demandant qui elle veut pour brosser les dents elle va “faire expres(?)” de trainer pour mettre le dentifrice ect jusqu’a qu’on perde patience et là elle va nous reclamer un câlin. Doit on “céder” a toutes ses demandes? Est ce un caprice ou un reel besoin pour elle? On ne sait plus si on doit l’ecouter ou si on doit lui faire comprendre qu’elle ne peut pas tout choisir.  Nous sommes tres tristes d’etre dans cet espece de conflit avec elle car elle est par ailleurs adorable et ces situations n’existent qu’avec nous.

    Réponse

    Dans ces moments, elle a besoin de monopoliser toute votre attention, à tous les deux. Elle ne sait pas gérer la frustration d’avoir l’un sans l’autre, qui vaque sans elle, de devoir bientôt se coucher… C’est normal à cet âge, allégez vos demandes. Faites lui brosser ses dents au robinet du bain, puis rincer sa bouche au moment du coucher. Ce n’est pas très « académique »? C’est mieux que de tourner comme des toupies pour finir par lever la main sur elle!

    //
  • Question
    je vous écris par rapport au sommeil de ma fille (16 mois) , je me sens totalement dépassé.. Elle n ‘a jamais bien dormi , petite dormeuse et je respecte ça (1h environ la journée ) mais la nuit elle se réveille minimum 6 fois et maximum 15 , 20 fois en criant ,pleurant , elle a l air en colère ou terrifié je ne sais pas vraiment si elle a mal , peur c’est tres difficile et j’ai jamais voulu la laissé pleurer étant moi meme angoissé je n ai jamais pu et je culpabilise beaucoup car autour de moi on me dit de la laisser j ‘ai peur que ce soit ma faute , je dors sur un matelat dans sa chambre mais meme avec notre présence elle hurle , pleure je ne sais pas quoi faire , j’ai essayé osthéo , homeopathie , fleurs de bach , je vais acheter votre livre .. je vous remercie profondément de vos conseils.
    Réponse

    Vous avez bien raison de ne pas la laisse pleurer, mais vous devez être bien fatiguée. Je pense que vous en avez parlé à votre médecin pour être sure qu’il n’y a pas une cause organique? Essayez de la coucher plus tard, de lui donner un biberon de lait tiède épaissi le soir? Ou en cas de réveil? Le lit d’appoint, c’est une bonne idée… Cela va s’arranger avec la maturité du sommeil.

    //
  • Question

    Ma fille a 16 mois passé.  Et depuis une semaine dès que je l’a mets dans son lit soit pour faire une sieste ou le soir ma fille hurle, pleure, se tourne dans tous les sens et ca dure 5min environ et apres elle dort tres bien. Avant elle m’avait jamais fais ca.  A la crèche en semaine elle le fait pratiquememnt pas.

    Réponse

    Elle veut rester plus longtemps avec vous. Il faudrait peut-être la faire moins dormir quand elle est avec vous? Ou mettre un lit d’appoint et prendre un livre à côté d’elle?

    //
  • Question
    mon mari et moi nous séparons, la décision vient de moi. Nous avons lu votre livre Où est mon papa ?, tous les 2. Le père de nos 2 filles (2.5 et 4 ans) est très inquiet, moi je me sens très coupable. Nous voulons tous les 2 les préserver au maximum, nous nous sommes engagés à maintenir entre nous affection, respect, activités communes. Mais…

    1/ comment leur dire que Maman a pris un appartement, et qu’elles vont y vivre la moitié du temps (se séparer de ses filles plus d’une semaine lui est inconcevable mais nous nous demandons si c’est le mieux) ? quels mots choisir, quelle raison invoquer ?

    2/ la petite est très accrochée à moi. Doit-on, au début surtout, être flexible, changer l’organisation de la garde alternée selon leurs désirs à elle ou cela risque-t-il de les perturber encore plus et vaut-il mieux alors imposer une routine en acceptant que papa ou maman viennent nous rendre visite quand ce n’est pas “sa” semaine ?

    Réponse

    Si vraiment vous devez vous séparer, il faut mettre un rythme, penser que l’un comme l’autre sera triste de ne pas se réveiller avec les enfants, couper en périodes + petites qu’une semaine entière à cet âge…Je vois que vous faites beaucoup d’efforts tous les 2, il y’a surement des malentendus entre 2 si bonnes personnes. Avez-vous essayé une médiation conjugale?

    //